Transport, agriculture ou imagerie : rien ne semble arrêter les drones (vidéo)

De la publicité à la livraison de repas en passant par la lutte contre les incendies, la défense, le BTP et l’agriculture, les secteurs qui ont recours aux drones sont aujourd’hui, de plus en plus divers.

La prolifération des drones

Dans l’histoire, les drones ont fait leur apparition dès le début de la Première Guerre mondiale quand ils ont été utilisés pour des attaques militaires contre des ennemis. La conception et l’application des drones ont considérablement évolué depuis leurs premiers modèles qui étaient des avions radiocommandés.

En 2013, Amazon a annoncé son intérêt pour cette technologie et s’est efforcé de la rendre accessible au grand public. Ces dernières années, les drones sont devenus particulièrement populaires auprès des amateurs.

Mais malgré leur essor auprès du grand public, certains ont prédit que ces appareils allaient bientôt disparaître et qu’ils n’étaient qu’une technologie dédiée aux loisirs qui manquait de longévité. Mais dans le monde professionnel, c’est une toute autre histoire.

Quelles sont les applications actuelles ?

Les drones connaissent un développement rapide dans la mesure où ils offrent sécurité et efficacité à de nombreuses industries. Ils se présentent désormais sous toutes les formes et dans toutes les tailles, tout en aidant de nombreux secteurs tels que l’agriculture, le bâtiment, les secours et la lutte contre les incendies.

Aux Émirats arabes unis, Rabih Bou Rached, fondateur de FEDS, nous explique que les drones aident les agriculteurs à prévoir la propagation de maladies dans les cultures et à évaluer leur rendement.

« En réalisant des vols chaque saison, on peut obtenir des données réelles et voir que nos données de contrôle sont celles-ci, que cette saison, c’est comme cela et la saison suivant, comme ci, » précise-t-il avant d’ajouter : « Ainsi, on peut prévoir le rendement des cultures et la propagation de maladies grâce à ces données qui peuvent être interprétées. » 

Cette technologie permet aux agriculteurs de produire des cultures de manière plus durable.

De l’agriculture à la livraison en attendant le transport de passagers ?

De son côté, BARQ EV, fournisseur émirati de solutions de mobilité intelligente et durable, vise à changer le monde de la livraison dans les villes. En remplaçant les deux roues à moteur à combustion par des drones, l’entreprise ambitionne de réduire les émissions de carbone et le trafic sur les routes.

« Les technologies comme notre drone changent la donne dans le domaine de la livraison, » affirme Fadi Al Wadi, directeur marketing au sein de cette société. « Le plus important, » poursuit-il, « c’est que nous allons commencer à avoir de moins en moins de moteurs à combustion sur les routes qui sont à l’origine de nombreux problèmes environnementaux et de la pollution. L’objectif, évidemment, de toutes les marques qui construisent des véhicules électriques, c’est de bâtir un avenir plus durable, » souligne-t-il.

Qu’en est-il du transport de passagers assuré par des drones ? C’est probablement la prochaine étape. La course est en effet, déjà lancée à l’heure où des entreprises s’efforcent d’être le premier constructeur de drones à sortir un modèle pleinement opérationnel.

Alors que cette technologie soulève des questions de sécurité évidentes pour les passagers et les piétons, ses pionniers devront certainement, surmonter de nombreux obstacles juridiques et administratifs avant de se lancer réellement sur ce segment.

Cela dit, les voitures volantes, telles qu’on les imaginait dans les années 1950, pourraient bien faire leur apparition dans un avenir pas si lointain.

(Source : Euronews)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s