Découvert il y a 30 ans, ce squelette de « vampire » révèle ses secrets (vidéo)

“JB 55”

Il y a 30 ans des archéologues découvraient, non sans surprise, le squelette d’un « vampire ». Des analyses ADN permettent d’en apprendre davantage sur son histoire.

Les vampires font l’objet de fascination et mystère depuis des centaines d’années. En 1990, la tombe de l’un d’entre eux à été retrouvée dans le Connecticut. Mais les technologies de l’époque n’ont pas permis d’en apprendre davantage sur son identité. 30 ans plus tard, un test ADN concluant vient faire tomber le mystère.

« JB 55 »

De cette personne, on ne sait que peu de choses. L’homme serait décédé dans les années 1800 mais sa famille, de peur qu’il ne revienne les hanter, a réarrangé son squelette de sorte à ce que sa tête se trouve au dessus de sa cage thoracique et ont croisé le reste de ses ossements. C’était a priori de cette façon qu’il fallait procéder pour éviter que le défunt ne sorte de sa tombe. Une fois terminé, il ont inscrit “JB 55” sur son cercueil. Ce qui correspond à ses initiales et son âge.

La technologie révèle son identité

Pas moins de 200 ans après son décès et grâce à l’avancée de la technologie du test ADN, les scientifiques ont pu déterminer son identité pour la première fois. Grâce au chromosome Y et des base de données généalogiques, un nom de famille est ressorti : Barber.

Les scientifiques ont ensuite procédé à une rapide recherche pour déterminer si cette famille avait effectivement vécu en cet endroit et en cette période. C’est dans un vieux journal datant de 1826, qu’était recensée la mort d’un jeune garçon du nom de Nathan Barber dont le père se nommait John Barber. Après des recherches, il était inscrit sur la tombe de Nathan Barber ses initiales et son âge, « NB 13 », comme sur celle de son père.

Qui est John Barber ?

John Barber était fermier et n’était pas un vampire suceur de sang comme on pourrait l’imaginer. Il était porteur de la tuberculose, cause de sa mort. À l’époque, les symptômes et conséquences de la tuberculose étaient semblables à ceux qui pouvaient vous faire passer pour un vampire. D’où le fait que les ossements de John Barber ont été retrouvés dans cette position.

(Source : Maxi Sciences)

Un labyrinthe de 24 mètres crocheté est suspendu au plafond d’un musée de Houston (galerie et vidéo)

L’artiste brésilien Ernesto Neto est connu pour ses énormes installations à base de fibres qui plongent les spectateurs dans un paysage multisensoriel d’éléments organiques : les gens sont encouragés à marcher dans des canaux de fils étirés et à saisir les tissages structurels, tandis que des parfums épicés comme le curcuma et le cumin sont souvent diffusés dans toute la pièce.

Lire la suite

L’image du jour : Le Sri Lanka (vidéo)

Le Sri Lanka (anciennement Ceylan) est un pays insulaire situé au sud de l’Inde, dans l’océan Indien. Son paysage varié va de la forêt tropicale et des plaines arides aux montagnes et plages de sable. Le pays doit sa renommée à ses ruines bouddhistes avec notamment Sigiraya, une citadelle du Ve siècle pourvue d’un palais et de fresques. La ville d’Anurâdhapura, autrefois capitale du Sri Lanka, dispose de nombreuses ruines remontant à plus de 2 000 ans

L’image du jour : Lisbonne, Portugal (vidéo)

Lisbonne est la capitale du Portugal, dotée d’une situation côtière et de collines. Depuis l’imposant château de Saint-Georges (Castelo de São Jorge), la vue embrasse les bâtiments aux tons pastel de la vieille ville, l’estuaire du Tage et le pont suspendu du 25 avril. À proximité, le musée national de l’azulejo retrace 5 siècles de céramiques décoratives. Aux portes de Lisbonne s’enfile une série de plages de l’Atlantique, de Cascais à Estoril. 

L’image du jour : Canyonlands, White Rim Road, Utah, États-Unis (vidéo)

White Rim Road est l’une des meilleures routes panoramiques au monde. Il offre une vue incroyable sur la section Island in the Sky du parc national de Canyonlands, le fleuve Colorado, la rivière Green et des vues lointaines sur les deux autres sections de Canyonlands: The Maze et The Needles. La route n’est accessible qu’en 4×4, motos et VTT. Un permis est requis pour camper le long de la route.

Déplacement et déploiement de panneaux solaires – Les sorties dans l’espace de Shane et Thomas à la loupe (vidéo)

Mise à jour du 19 juin 2021 : en raison notamment d’un retard pris pendant la sortie du 16 juin – Shane ayant dû interrompre momentanément sa sortie pour vérifier le bon fonctionnement de son scaphandre – Shane et Thomas commenceront l’EVA du dimanche 20 juin par les tâches permettant le déploiement du premier panneau solaire.

Lire la suite

L’image du jour : Orage supercellulaire sur le Texas (vidéo)

S’agit-il d’un nuage ou d’un vaisseau spatial extraterrestre ?

Bien que cela ressemble à l’idée qu’on pourrait se faire d’un vaisseau-mère extraterrestre, il s’agit en réalité d’un spectaculaire et parfois dangereux nuage d’orage supercellulaire.

Les orages supercellulaires peuvent être accompagnés de tornades, de grêle, de trous d’air, ou de pluies battantes. Ils peuvent aussi se contenter d’être juste très impressionnants.

Ces cellules orageuses colossales présentent la particularité d’abriter en leur coeur un mésocyclone, un ensemble de courants ascendants en rotation qui peut s’étendre sur plusieurs kilomètres de diamètre et libérer des pluies torrentielles ainsi que des vents très forts pouvant culminer en tornades.

Les orages supercellulaires peuvent éclater en de nombreux endroits sur Terre, mais sont particulièrement fréquent aux Etats-Unis dans « l’allée des tornades ».

Sur cette vidéo d’un orage supercellulaire au-dessus de Booker, au Texas, prise en 2013, on assiste à la formation de nuages au centre de l’orage, on voit la poussière tourbillonner, des éclairs zébrer le ciel et l’ensemble tourner sur lui-même. Après quelques heures, comme on le voit dans la séquence finale, l’orage a éclaté et s’est peu à peu résorbé.

Bon Week end à toutes et à tous

Google Earth révèle le plus grand géoglyphe du monde (diaporama)

Dans cette image d’un géoglyphe en Inde, vous pouvez voir une ligne de végétation avec du sable et des limons, qui se produit pendant la saison sèche. (Crédit image : Carlo Oetheimer et Yohann Oetheimer /Recherche archéologique en Asie )

Un ensemble de lignes sinueuses trouvées dans le désert du Thar en Inde pourrait être le plus grand géoglyphe jamais découvert.

Lire la suite

L’image du jour : le Kazakhstan et le Kirghizistan (vidéo)

Le Kazakhstan, le Kirghizistan … deux pays restés pendant très longtemps en dehors des radars du voyageur lambda, et qui demeurent ainsi une sorte de terra incognita dans l’imaginaire collectif. Dans ces contrées, on est en effet encore loin des cars remplis de touristes, et un certain parfum d’aventure s’en dégage inévitablement… mais pour combien de temps encore ? 

Une jeune fille enterrée avec un oiseau dans la bouche intrigue les archéologues en Pologne

Les ossements de la jeune fille ont été découverts lors de fouilles menées en 1967 et 1968 dans une grotte au sud de la Pologne. © Dr. Małgorzata Kot

Des archéologues ont mené une nouvelle étude sur un squelette inhabituel découvert au sein d’une grotte en Pologne dans les années 1960. D’après leurs résultats, l’individu enterré avec un oiseau dans la bouche serait une jeune Fenno-scandinave d’une dizaine d’années.

Lire la suite

L’image du jour : Montserrat, Espagne (vidéo)

Montserrat est un massif montagneux très important dans la représentation symbolique des Catalans. Situé à une soixantaine de kilomètres de Barcelone en Catalogne, ce massif isolé est partagé entre les comarques de Bages, Anoia et du Baix Llobregat et abrite en son sein une abbaye bénédictine de Santa Maria de Montserrat consacrée à la vierge de Montserrat.,