Sibérie – Le silence est… de diamants

Un immense gisement tenu secret durant des décennies pourrait provoquer «une révolution industrielle.

Une mine de diamants située en Sibérie, dont l’existence a été gardée secrète pendant des décennies, dispose d’immenses réserves susceptibles de provoquer « une révolution industrielle » dans le monde, affirment des experts.
Le gisement de Popigaï a été découvert au début des années 1970 dans une zone inhabitée de Sibérie orientale, à 400 km de la première localité, Khantiga, et à 2000 km au nord de Krasnoïarsk, le chef-lieu de la région. Guerre froide oblige, le gisement a aussitôt été considéré comme « réserve stratégique » de l’URSS et son existence entourée du plus grand secret.
L’Institut de géologie et de minéraux Sobolev à Novossibirsk (Sibérie) a publié cette semaine quelques rares informations concernant cette mine située dans un cratère d’un diamètre d’une centaine de kilomètres formé par la chute d’un astéroïde il y a 35 millions d’années.
Les ondes de choc de l’impact avaient transformé instantanément le graphite du sol sibérien en minuscules diamants dans un rayon d’une dizaine de kilomètres autour du point de chute. Ces diamants « industriels », qui ont généralement un diamètre de 0,5 à 2 millimètres, se présentent sous forme de graines grises, bleues ou jaunes ressemblant à de la poussière, a déclaré à l’AFP Nikolaï Pokhilenko, directeur de l’Institut Sobolev.
Les réserves en carats des diamants du type de Popigaï, très utilisés pour les instruments de forage et des pièces d’aéronautique, sont 110 fois supérieures aux réserves mondiales de diamants, affirment les experts de l’institut. En outre, les diamants de Popigaï sont deux fois plus résistants que les diamants industriels traditionnels, explique M. Pokhilenko.

3000 ans d’approvisionnement
Les experts soviétiques savaient que les diamants de Popigaï étaient bien plus résistants que les diamants fabriqués en usine, mais à l’époque, l’URSS « préférait construire des usines de diamants synthétiques et la mine a été laissée en l’état », raconte M. Pokhilenko.
Le gisement de Popigaï fut donc abandonné et oublié pendant près de 30 ans jusqu’à ce qu’en 2009, l’institut Sobolev décide de s’y intéresser à nouveau.
Dans le chaos économique et idéologique qui a suivi le démembrement de l’URSS fin 1991, l’annonce de l’existence de la mine est passée quasi inaperçue.
À ce jour, « les 0,3 % du cratère explorés donnent déjà 147 milliards de carats, alors que les réserves mondiales de diamants sont estimées à 5 milliards de carats », souligne le directeur de l’institut Sobolev.
« Au rythme actuel d’utilisation des diamants industriels, les réserves de Popigaï correspondent à 3000 ans d’approvisionnement » et pourraient entraîner « une révolution industrielle dans le monde », notamment dans la construction des avions et des automobiles, affirme le scientifique.
« Le cratère de Popigaï peut bouleverser la situation sur le marché des diamants. Et il est impossible de dire ce que deviendraient les prix », s’inquiète Guennadi Nikitine, directeur adjoint de Iakoutnipromalmaz, une entreprise de Iakoutie (Sibérie orientale) spécialisée dans l’industrie du diamant.
Mais l’exploration des réserves de Popigaï pourrait se révéler trop coûteuse, estiment des experts, le gisement étant situé dans une zone de permafrost, éloignée de toute route ou voie de chemin de fer.
« Le gisement est très isolé, situé à près de 200 kilomètres de la côte arctique et à plus de 400 kilomètres de la localité la plus proche », observe Nikolaï Toutchkov, expert à l’Institut Sobolev.
L’exploration de la mine de Popigaï pourrait être associée à celle d’autres gisements de minéraux à proximité, ce qui permettrait de réduire les coûts, relève-t-il cependant.

(Source : AFP)

17 réflexions sur “Sibérie – Le silence est… de diamants

  1. C’est le moindre que l’on puisse dire : « La révolution venue de Popigaï » , voilà un beau titre !… Et une belle revanche sur la Compagnie De Beer, ce « Monsanto » des pierres précieuses !… Cette multinationale afrikaner, pilier de l’apartheid, avait réussi à contrôler la joallerie mondiale, faisait subir sa loi au plus humble bijoutier ( ou au plus indépendant ) : prix des pierres, leur taille, leur nombre même !… Ainsi, depuis l’Afrique du Sud, l’URSS ne pouvait-elle vendre sa production … et devait la céder à vil prix !…

    Cette politique totalitaire est toujours en vigueur !… Les Russes en étaient réduits à vendre leurs diams au prix des diamants industriels !… Les pays émergeants ont été aussi les victimes de ces fascistes, qui avec l’instauration de la catégorie des « diamants de sang » ou « de conflits », ont entravé le développement de pays à l’économie fragile , accroissant encore la misère et creusant un peu plus l’abîme entre riches et pauvres !…

    L’ours vient d’envoyer un sacré coup de griffe , chargé de la « poussière » ultra-dure des « Diams de l’Espace »!… Argument imparable, la De Beer ne peut réclamer aucun droit de regard sur des diamants extra-terrestres, à l’écart de toute juridiction !… C’est le coup de grâce pour cette mafia du diamant, qui s’est enrichie en ruinant des entreprises, voire des économies entières !…

      • Vu la « cible », il n’y aura pas grand’monde pour plaindre la De Beer, cette mafia du diamant !… ( Au contraire, on va se réjouir … à votre différence !… Si vous aviez des intérêts dans cette bande, çà ne concerne que vous, personne d’autre !… ) . Et ce n’est pas parce que « l’ours » ne vous plaît pas qu’on a le droit de l’exploiter !…

        • oh lol ! ephémère ! je te rassure : je n’ai aucun intérêt dans le diamant !!! non, au contraire, et en principe je me réjouirais aussi … si ce n’était l’ours .
          je suis absolument contre la mafia et le capitalisme ,la finance, j’excècre tout ça moi aussi !
          au fait la mafia russe, ça existe aussi ! mais je ne plains pas la de beer pour autant

  2. Depuis la Révolution d’Octobre, ce pays est sans cesse la cible de calomnies et de diffamations, au point que les faits réels sont bien difficiles à rétablir !… Cette propagande continue, et maintenant, après la « nomenklatura » , voici que surgit la « mafia russe » … mais toujours avec des récits sans aucune preuve !… Les fictions en sont pleines, çà, c’est sûr !… Mais rien de tangible sauf la « justification » hypocrite qui permettait de dépouiller une nouvelle fois la Russie d’une de ses richesses !…Elle a décidé d’y mettre le holà et c’est très bien comme çà !…

    • mais pourquoi les francçais idolâtrent-ils la russie comme ça?
      d’ailleurs, contrairement à une idée reçue, la russie de poutine n’a même rien à voir avec des idéaux sociaux qui ont été dévoyés bien vite là -bas …au profit de l’éternelle soif de conquêtes territoriales de ce pays . demande aux géorgiens ce qu’ils pensent de ce « grand frère » (pour reprendre un certain jargon…) .

      je ne convoite nullement pour nos pays les richeses de la russie : qu’elle les garde, et …surtout, qu’elle cesse d’opprimer ses petits voisins sans défense …c’est tout ce que nous devons exiger d’elle !

      il est vrai que,mon commentaire, à priori , pouvait te laisser penser que je plaignais ces capitalistes du diamant ! (lol ! moi, plaindre des capiatistes !) car je n’avais pas précisé mes raisons

      • Il vaut mieux en effet préciser ses propos quand on prétend tenir une opinion : les discussions, c’est pour discuter, pas pour imposer sa pensée !… Les « lol » y sont précisément indésirables !… Mais, il est nécessaire que chaque internaute le comprenne par lui-même !…

        Quant aux victimes de « l’ours » , tu devrais mieux les choisir à l’avenir : les derniers que je lui connaisse, c’était le 3° reich !… Point barre . [ Pour les Géorgiens, fréquente donc un peu plus la Toile, avant de faire le perroquet de la propagande mainstream !…]

        Pour les « idéaux dévoyés », notre grande Révolution a sa part et l’homme responsable d’un million de morts en Europe ( une première ! ) , un « petit » Corse, nous lui avons toujours gardé notre affection … C’était un tyran, probablement comme Poutine !… Mais je peux serrer la main de ce dernier !… Alors qu’avec le nain, l’ivrogne Bush ou son grand-père, sponsor d’hitler, j’peux pas !…

        • !!! fréquente un peu plus la toile ? j’y suis tous les jours !!! et je ne vois pas en quoi les lol sont indésirables ! ils en font partie justement ! pour le reste, je pense que les autres voient bien que donner son opinion comme je le fais n’est pas l’imposer, mais consater certaines vérités !

          dois je te rappeler que la géorgie est encore occupée (20 % de son territoire )…par l’armée russe , pas par des extra-terrestres
          alors je te laisse à ta sidérante poutinomania

  3. J’ai bien précisé que « … il est nécessaire que chaque internaute le comprenne par lui-même !… » Tu devrais reconsidérer « certaines vérités » … qui ne le sont pas : depuis l’indépendance de la Géorgie, une de ses provinces, l’Abkhasie, a déjà fait sécession et mené 2 guerres contre son ancien pays !… A chaque fois, l’armée russe a dû intervenir pour défendre la Géorgie !… Mais elle était aussi garante de l’autonomie de l’Ossétie du Sud ( le Nord ayant choisi de rejoindre la Fédération de Russie ) !…

    Au lieu de promouvoir une politique de paix, les Géorgiens ont préféré chasser leur ancien leader ( Eduard Shevardnadze) , le remplacer par un apprenti-dictateur qui s’est acoquiné avec les US de Bush et les Israéliens : ceux-ci devaient utiliser les pistes des bases aériennes pour leurs bombardiers , chargés d’attaquer l’Iran !…
    Mais le clan arrivé au pouvoir par une révolution-bidon s’y est un peu trop cru en attaquant l’Ossétie !… Trop vite en tout cas : l’armée russe a vite réagi, écrasé les pistes et les US n’ont pas bougé !…Cette fois, il fallait affronter un vrai adversaire !… ( Ce que tu appelles ma « Poutinomania » : avoir les yeux en face des trous et ne pas se tromper d’interlocuteur : pas me confondre avec la Carrère d’Encausse et ses 10 millions de morts supplémentaires à chaque nouveau bouquin … )

    • toujours avec ta même propagande ? !!! !!! !!! je pense à mes amis géorgiens , et j’ai vraiment honte , que tu cautionnes le mal que leur fait la russie . alors, stop , assez d’indécence

      • « Honte » , « mal », « indécence » … la fausse morale fasciste à deux balles revient au galop, comme le naturel !… Tes « amis géorgiens », çà ne les dérangeait guère d’assassiner par traîtrise les soldats russes en 2008 !… Qui les avaient défendus pourtant , mais quelle importance ?… « Stop », non mais, des fois, on donne des ordres ?…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s