Ce prêtre mexicain n’est vraiment pas comme les autres (vidéo)

adolfo 1Loin des conventions ecclésiastiques et de l’image qu’un prêtre se doit généralement de véhiculer auprès de ses fidèles, ce prêtre mexicain n’hésite pas à enfourcher une moto ou encore à faire référence à des textes de rock pour conduire sa messe.

Le moins que l’on puisse dire c’est que le Père Gofo est décidément loin d’être un prêtre comme les autres. Rock’n’roll dans l’âme, ce prêtre exerçant dans la ville de Satillo au Mexique n’hésite pas depuis longtemps à bousculer sauvagement les idées reçues à propos des prêtres et de l’église catholique en se comportant de manière pour le moins non conventionnelle.

Un prêtre qui fume, aime regarder les filles nues et écouter du hard rock

Éloigné des conventions et de la bienséance, Adolfo Huerta Aleman, aussi connu de ses paroissiens sous le nom de Père Gofo, est un homme d’église qui semble vouloir vivre avec son temps.

Souhaitant tout d’abord intégrer l’armée, Adolfo Huerta Aleman pense un peu plus tard à devenir policier, puis pompier ou encore enseignant, avant de devenir prêtre. Une vocation tardive qui n’empêche pas le Père Gofo d’exercer son sacerdoce avec passion et sérieux. Même si Adolfo Huerta Aleman ne possède pas comme ses autres confrères l’image lisse que se doit de donner un prêtre.

Habillé avec des t-shirts à l’effigie de ses groupes de rock préférés, Père Gofo n’hésite pas non plus à faire souvent référence dans ses sermons aux paroles de chansons de groupes de hard rock, à fumer, aller au bar ou encore regarder des photos de jolies filles dénudées.

Des difficultés pour s’imposer

Quand il est arrivé à la paroisse de Notre-Dame d’Atocha à Satillo, Adolfo Huerta Aleman a tout d’abord inévitablement attiré beaucoup l’attention sur lui avec ses vêtements ou encore ses mœurs étonnantes. Après avoir assisté à certains de ses sermons, de nombreux paroissiens ont même menacé le prêtre de quitter son église si celui-ci ne changeait pas rapidement ses habitudes.

Les débuts ont été difficiles, mais le Père Gofo n’a jamais voulu céder à la pression, et au fil du temps celui-ci a fini par convaincre les paroissiens malgré son look non conventionnel. Aujourd’hui, ce prêtre a gagné la confiance et le respect de sa paroisse ainsi que de l’évêque régional, Raul Vera Lopez, qui voit en Père Gofo un homme d’église atypique, mais finalement comme les autres.

Source : Gentside/Neon.hu)

adolfo.

Les restes de la « femme singe » reviennent au Mexique (vidéo)

La momie de Julia Pastrana, "femme singe" devenue phénomène de foire est revenue au Mexique. / Copie d'écran Noticierostelevisa

La momie de Julia Pastrana, « femme singe » devenue phénomène de foire est revenue au Mexique. / Copie d’écran Noticierostelevisa

Les restes mortuaires de Julia Pastrana, une Mexicaine exhibée en Europe au XIXe siècle dans des foires et des cirques comme la « femme singe », sont arrivés au Mexique et devaient être transférés lundi vers leur dernière demeure dans son État natal du Sinaloa, au nord-est du pays, a indiqué le ministère des Affaires étrangères. 

Découvrez le canoë kayak comme vous ne l’avez jamais vu (vidéo)

Capture 005Sport de pagaie par excellence, le canoë kayak n’est pas qu’une confortable activité familiale qui se pratique en eau douce ! Car loin des clichés, ce sport d’action est  avant tout un sport extrême pratiqué par de véritables pros, comme nous en font la démonstration ici les protagonistes de cette vidéo tournée au cœur de la jungle mexicaine et de ses cascades d’eaux vives avec la composition d’une équipe de pagayeurs et cinéastes Erik Boomer, Tyler Bradt, Galen Volckhausen, Tim Kemple, Anson Fogel, Blake Hendrix  et Skip Armstrong 

Lire la suite

Sa maison a été construite dans un énorme rocher ! (vidéo)

Capture 002Après avoir fantasmé depuis l’enfance de vivre dans une maison construite dans un rocher, ce mexicain est finalement parvenu à l’âge adulte à son but. Celui de faire de cet énorme roche de 40 mètres de diamètre son propre logis. Aujourd’hui ce dernier possède très certainement la maison la plus cool et incroyable du coin en vivant depuis près de trois décennies comme un véritable membre de la famille Pierrafeu.