La Chine cherche l’énergie du futur sur la Lune

Lors de sa précédente mission lunaire réalisée en octobre 2014, laquelle était destinée à préparer la mission Chan'ge 5 prévue en 2017, la sonde chinoise Chang'e 5 T1 avait capturé ce stupéfiant cliché de la Terre et de la Lune. Crédits : CNSA / Xinhua

Lors de sa précédente mission lunaire réalisée en octobre 2014, laquelle était destinée à préparer la mission Chan’ge 5 prévue en 2017, la sonde chinoise Chang’e 5 T1 avait capturé ce stupéfiant cliché de la Terre et de la Lune. Crédits : CNSA / Xinhua

Sans faire de bruit, la Chine se rapproche peu à peu d’un ambitieux objectif : poser sur la Lune un atterrisseur chargé de forer le sous-sol lunaire, afin d’évaluer précisément ses ressources en hélium 3, un isotope de l’hélium considéré par les experts comme l’une des sources d’énergie les plus prometteuses. Lire la suite

Suivez l’éclipse totale de lune en direct sur le site

luneAujourd’hui mardi, la Lune compte bien se faire remarquer. Le satellite de la Terre virera au rouge au cours d’un phénomène astronomique rarissime.

Pourquoi un tel phénomène ?

Au cours de cette éclipse lunaire, la Terre va s’intercaler entre le Soleil et la Lune. Le satellite de la planète bleue sera alors plongé dans l’ombre et virera au rouge. Une couleur due à l’atmosphère terrestre qui disperse la lumière du soleil sur la Lune.

Une éclipse lunaire totale est rare. La dernière est survenue le 10 décembre 2011. Cette fois-ci l’éclipse sera aussi la première d’une série de quatre éclipses consécutives qui interviendront tous les six mois jusqu’à l’automne 2015. C’est ce que les scientifiques nomment les tétrades.

Ce phénomène encore plus rare s’était produit la fois précédente en 2003-2004 et la prochaine tétrade aura lieu en 2032-2033, précise l’agence spatiale américaine. Au total il y aura huit tétrades au 21e siècle.

Dans certains milieux religieux cette tétrade a une signification biblique car elle coïncide avec deux fêtes juives importantes, Pessah (Pâque) en 2014 et 2015 et les Tabernacles (octobre 2014 et septembre 2015).

Qu’est-ce qu’on pourra voir ?

Il faudra se lever tôt pour espérer apercevoir une infime partie du phénomène. En France métropolitaine, l’éclipse lunaire va débuter au lever du jour, à 6h53. Elle sera totale à partir 9h06 et durera un peu plus d’une heure pour se terminer à 10h24. La lune émergera entièrement de l’ombre terrestre à 12h37.

« L’éclipse sera visible par les trois-quarts de la planète. Malheureusement, nous sommes dans le mauvais quart », explique Patrick Rocher à MétroNews, astronome à l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE). Pour apprécier au maximum l’événement, il faudra être en Amérique du Nord ou du Sud, a indiqué la Nasa.

Le télescope virtuel, The Slooh, une plateforme astronomique en ligne, offrira des images en temps réel de l’éclipse lunaire, tout comme le site de l’observatoire Griffith, ou celui de la Nasa qui retransmettra aussi des commentaires de scientifiques durant l’éclipse à partir de 8 heures mardi.

La seconde éclipse lunaire de cette tétrade se produira le 8 octobre, et les deux dernières respectivement le 4 avril et le 28 septembre 2015.

(Source : Le Nouvel  Observateur)


Une reconstruction du « lever de Terre » pour célébrer les 45 ans de la mission Apollo 8 (vidéo)

Cliquez sur l'image pour pour un méga agrandissement

Cliquez sur l’image pour pour un méga agrandissement

La NASA a célébré, le 24 décembre, les 45 ans du très célèbre « lever de Terre » de la mission Apollo 8. En 1968, trois hommes ont captivé le monde en se plaçant, pour la première fois, en orbite autour de la Lune. Un peu plus tard, ils ont capturé ce qui est devenue l’une des images iconiques du siècle, symbole de la conquête de l’espace.

Lire la suite

La Nasa veut faire pousser des plantes sur la lune

La Nasa souhaite avancer ses recherches concernant l’installation éventuelle des hommes sur la lune. Dans cette optique, elle a donc décidé de planifier une expérience visant à cultiver des plantes dans l’environnement lunaire. L’agence spatiale américaine souhaite semer des graines dans des conteneurs spécialement conçus dans ce but et contenant tout ce qui est nécessaire à ces semis pour prospérer. Si tout va bien ceux-ci devraient atteindre la lune en 2015.

Lire la suite

Un parc national américain sur la Lune?

Deux membres du Congrès américain souhaitent créer un parc national américain… sur la lune, selon The Hill. Ce parc – appelé Apollo Lunar Landing Sites National Historical Park – sera composé de tous les éléments abandonnés sur place par les astronautes d’Apollo lors de leurs missions entre 1969 et 1972, y compris les modules lunaires.
Lire la suite

Construire une base lunaire avec l’impression 3D

Construire une base lunaire avec l'impression 3D. Crédit ESA

Construire une base lunaire avec l’impression 3D. Crédit ESA

Mise en place d’une base lunaire pourrait être beaucoup plus simple à l’aide d’une imprimante 3D à construire à partir de matériaux locaux. Les partenaires industriels de renom, y compris les architectes Foster + Partners ont rejoint avec l’ESA pour tester la faisabilité de l’impression 3D à l’aide du sol lunaire.

Test pour les voyages dans l’espace pour la Lune et Mars

Futur base de l’espace, source ESA

L’homme va ‘s’aventurer au-delà de l’orbite terrestre dans l’espace aux expositions accrue au rayonnement cosmique, l’ESA fait équipe avec Allemagne sur l’accélérateur particules GSI pour tester le potentiel de blindage pour les astronautes, y compris la Lune et le sol de Mars. Un projet de deux ans pour l’évaluation des  matériaux de blindage pour les futurs astronautes qui irons sur ​​la Lune, les astéroïdes ou Mars.

Lire la suite