L’image du jour : Nébuleuses de l’Amérique du Nord et du Pélican (vidéo)

Cliquez sur l’image pour l’agrandir. CréditAndrew Klinger

Voici des formes que l’on connaît mais qui se retrouvent placées à un endroit bien peu coutumier. La nébuleuse par émission sur la gauche est célèbre en partie du fait de sa ressemblance assez frappante avec le continent Nord-Américain.

À la droite de la Nébuleuse Amérique du Nord, également connue sous la référence NGC 7000, on trouve une nébuleuse moins lumineuse qui ressemble à un pélican, d’où son nom. On la connaît également sous la référence IC 5070.

Ces deux nébuleuses par émission mesurent chacune environ 50 années-lumière de diamètre, se trouvent à quelque 1500 années-lumière de nous, et sont séparées l’une de l’autre par de sombres nuages d’absorption.

À cette distance, ce champ de 3° d’arc sur le ciel correspond à une largeur de 80 années-lumière. Cette spectaculaire image en fausses couleurs capture à la fois grâce à l’association de différents filtres les nébuleuses, les lumineux fronts d’ionisation, et de fins détails de la poussière sombre.

Ces deux nébuleuses peuvent être vues avec des jumelles depuis un endroit bénéficiant de cieux particulièrement purs et sombres. Vous verrez alors une petite tache nébuleuse au nord-est de la brillante étoile Deneb de la constellation du Cygne.

Bon week end à toutes et à tous

L’image du jour : La nébuleuse du Pélican en rouge et bleu, IC 5070 (vidéo)

Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Credit : M. Petrasko, M. Evenden, U. Mishra (Insight Obs.)

La nébuleuse du Pélican change. IC 5070, son nom officiel, est séparée de la nébuleuse Amérique du Nord par un nuage moléculaire rempli de poussière sombre.

Le Pélican est particulièrement intéressant car il constitue un mélange insolite d’étoiles en formation et de nuages de gaz en évolution. Cette image a été traitée de façon à faire ressortir deux couleurs naturelles principales, le rouge et le bleu.

Le rouge est caractéristique de l’émission de l’hydrogène interstellaire ionisé. Le bleu est celui des jeunes étoiles débordant d’énergie, et dont le rayonnement ultraviolet réchauffe peu à peu le gaz de la nébuleuse. La frontière entre gaz chaud et froid, appelée front d’ionisation, correspond aux brillantes volutes rouges au centre de l’image.

De denses tentacules de gaz froid et de poussière résistent cependant à l’avancée du front. Dans des millions d’années de cela, il faudra sans doute renommer la nébuleuse du Pélican, car il est probable qu’elle ne ressemblera plus du tout au sympathique palmipède.

Bon week end à toutes et à tous

L’image du jour : La Nébuleuse du Pélican, IC 5070

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Crédit : Steve Richards ( Observatoire Chanctonbury )

Explication: Le profil reconnaissable de la Nébuleuse du Pélican plane à près de 2.000 années-lumière dans la constellation du Cygne . Aussi connu comme IC 5070. La scène couvre environ 30 années -lumière la distance estimée de la Nébuleuse du Pélican.

Bon week end à toutes et à tous