A Pékin, un milliardaire chinois vend des canettes… d’air pur (vidéo)

REUTERS/Barry Huang

REUTERS/Barry Huang

Sous le smog, Pékin suffoque. Depuis plusieurs semaines maintenant,la Chine et sa capitale s’étranglent sous un épais brouillard de particules nocives. Il est même devenu quasi-impossible de distinguer le portrait de Mao Zedong au travers de l’imposante nuée brunâtre qui s’abat sur la place Tian’anmen où les badauds foulent désormais le bitume flanqués de masques de protection.

Lire la suite