Les Français invités à signaler les hirondelles

Des hirondelles près de leur nid à Linguizzeta en Corse, le 27 mai 2021. AFP/Archives – Pascal POCHARD-CASABIANCA

Avec les hirondelles vient le printemps: dès le 17 février le public pourra signaler la présence de ces oiseaux migrateurs sur le site de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) et suivre sur BFMTV l’avancée de leur retour en France.

« A compter du 17 février, la LPO et BFMTV vont présenter chaque vendredi matin la carte de l’avancée de leur retour lors des bulletins météo de la chaîne, à 6h28, 7h28 et 9h28, accompagnée de vidéos et de renseignements sur leur biologie et leur comportement », annoncent dans un communiqué conjoint l’association et la chaîne d’information en continu.

Le public pourra parallèlement enregistrer « ses observations d’hirondelles via un formulaire en ligne sur le site http://www.lpo.fr afin de générer une carte participative et ainsi contribuer directement au suivi », est-il détaillé.

Des webcams permettront aussi d’assister à la nidification de couples d’hirondelles rustiques jusqu’à l’envol des oisillons, attendu au mois de mai, précise la LPO.

L’objectif de cette opération inédite nommée #Leretourdeshirondelles « est de sensibiliser aux menaces qui pèsent sur ces espèces », leur nombre ayant chuté de près de 25% sur les 30 dernières années.

« Et ce en raison de la baisse de leurs sources d’alimentation causée par l’emploi d’insecticides en agriculture intensive et les travaux de rénovations des bâtiments qui limitent les possibilités d’y construire leur nid », est-il expliqué dans le communiqué.

« Le retour d’Afrique des hirondelles est désormais un peu plus précoce et s’observe dès la mi-février », et « des cas d’hirondelles rustiques hivernant en Provence et sur le littoral atlantique ont même été constatés », est-il précisé.

« Il est essentiel d’alerter sur le déclin de ces oiseaux emblématiques pour que chacun réalise la gravité de l’effondrement actuel de la biodiversité et puisse se mobiliser afin de l’enrayer », a affirmé Allain Bougrain Dubourg, président de la LPO, cité dans le communiqué.

« Cette évolution inquiétante illustre les conséquences du changement climatique sur la biodiversité. Suivre durant plusieurs semaines ces hirondelles sur BFMTV nous permettra de sensibiliser nos téléspectateurs aux menaces qui pèsent sur notre biodiversité », a estimé pour sa part Christophe Person, chef du service météo et climat de BFMTV.

(Source : AFP)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s