Gpt, le premier avocat artificiel (vidéo)

gpt  le premier avocat artificiel

Bientôt, vous n’aurez plus à passer des heures à tchatter ni à être en ligne avec un service client pour obtenir gain de cause. Un chatbot s’en chargera pour vous et il n’est apparemment pas commode !

Lorsque vous rencontrez un litige avec un service client, vous envoyez des mails, vous téléphonez et, éventuellement, vous recourez à l’assistance en ligne via un Chat. Sur certains sites, avant de discuter en ligne avec une personne physique, vous êtes accueilli par un robot qui vous pose quelques questions avant de vous rediriger.

Des robots qui ne comprennent pas toujours le fond de la demande d’ailleurs, mais c’est ainsi ! Demain, DoNotPay proposera sans doute de résoudre les litiges commerciaux via ce qu’ils appellent le premier robot avocat du monde.

En réalité, ce chatbot alimenté par Intelligence Artificielle peut vous aider à résoudre les litiges, à négocier des factures ou encore à résilier vos abonnements, sans ne plus jamais recourir au service client parfois compliqué à joindre.

Que fait le chatbot de DoNotPay ?

Lors d’une démonstration réalisée par Joshua Browder, PDG de DoNotPay, on voit le chatbot obtenir une réduction sur la facture internet d’un client Comcast via un chat direct avec l’entreprise Xfinity.

Grâce aux renseignements fournis par le client, le chatbot négocie une remise avec le fournisseur avec, pour argument, les nombreux problèmes rencontrés par le client avec son FAI. Le chatbot menace d’une action en justice et il obtient immédiatement, et sans conteste, une remise de 10 $ mensuels sur sa facture.

Comment fonctionne-t-il ?

DoNotPay propose déjà de nombreux services qui permettent aux clients d’obtenir, notamment des aides pour les dépôts de plaintes, des annulations d’abonnement ou encore une contestation de contravention pour stationnements illicites.

En vérité, le chatbot utilise l’IA pour mettre en évidence les principaux accords entre le fournisseur et le client dans le cadre d’un contrat. Mais le fait qu’il puisse directement interagir avec une personne physique pour les besoins d’un client, c’est une première mondiale.

Dans une interview accordée au magazine The Verge, la PDG de DoNotPay explique :

« Au cours des cinq dernières années, nous avons principalement utilisé des systèmes basés sur des règles, et ce que j’entends par là, ce sont des modèles ».

Et ce nouveau chatbot a été formé comme un avocat pour les consommateurs afin de les aider à régler des litiges commerciaux. Le robot a l’avantage de ne pas avoir d’émotions et de s’en tenir uniquement aux accords du contrat.

Toute tentative de contournement d’un contrat par le fournisseur serait alors vaine et le client pourrait obtenir gain de cause dans la plupart des cas. Seul problème pour le moment, le chatbot est trop « poli ».

Le PDG entend donc le dispenser de certains « merci » intempestifs afin que l’interlocuteur ait l’impression de discuter avec un client physique et non avec un chatbot. D’ailleurs, le PDG affirme que le robot restera agressif, citant implacablement les lois sans aucune émotion et ayant pour seul but d’obtenir gain de cause.

Et ils ont tout prévu chez DoNotPay

Le robot de DoNotPay est construit au-dessus de l’API GPT-3 d’OpenAI, l’ensemble d’outils sous-jacent utilisé par le chatbot ChatGPT d’OpenAI.

Pour l’alimenter, des milliers de personnes lui ont transmis toutes sortes de réponses plus ou moins absurdes, de sorte qu’il ait toutes les cartes en main et apporte la meilleure réponse possible par conséquent.

Toutefois, si le chatbot ne savait pas répondre à une question, le PDG assure qu’il ne racontera pas de bêtises à son interlocuteur. Il se renseignera juste sur la question, puis rappellera.

Il sera bientôt ouvert aux tests grandeur nature et d’après le PDG : aucune entreprise ne pourra y échapper. Ce qui risque de ne pas plaire à tout le monde évidemment !

(Source : Neo Zone)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s