Les pingouins ont peut-être réussi le test du miroir (vidéo)

Contrairement à la plupart des exemples de test d’auto-reconnaissance du miroir, cette expérience sur des manchots Adélie a étudié des animaux sauvages plutôt que captifs. Photo publiée avec l’aimable autorisation de Dastidar et al.

Les manchots Adélie sauvages répondent à leur propre réflexion, suggérant la conscience de soi.

Les manchots Adélie sauvages en Antarctique ont montré des signes de conscience de soi dans une série d’expériences qui ont mesuré leurs réactions à leurs propres réflexions.

La reconnaissance de soi est considérée comme un indicateur clé de l’intelligence animale. Le test d’auto-reconnaissance du miroir (MSR), dans lequel des animaux sont observés en interaction avec leurs reflets, remonte à des expériences avec des chimpanzés en 1970.

En règle générale, un sujet est marqué sur une zone de son corps qu’il ne pourrait pas voir sans utiliser un miroir. Si l’animal dirige son attention vers la marque tout en observant son reflet, elle est considérée comme réussie.

Les tests sur les pingouins ont adopté une approche légèrement différente. Plutôt que de tester des animaux en captivité comme dans la plupart des essais MSR, l’équipe scientifique a travaillé avec des manchots sauvages qui n’étaient pas habitués aux humains, explique le co-auteur de l’étude Anindya Sinha, éthologue cognitif à l’Indian Institute of Science. Pour cette raison, l’équipe a apporté quelques modifications à la méthode pour minimiser la détresse des oiseaux.

Lors du premier essai, ils ont simplement placé un miroir sur le chemin d’un troupeau de pingouins et ont attendu que les oiseaux s’approchent de leur propre gré. Plusieurs pingouins se sont approchés du miroir et ont attentivement examiné leurs reflets sans les toucher ni faire de gestes vers eux.

Dans la prochaine série d’expériences, les scientifiques ont exposé des pingouins individuels à des miroirs dans des conditions plus contraignantes. 

Ils ont utilisé des structures en carton pour enfermer brièvement chaque pingouin de test et ont dirigé son attention vers l’un des deux miroirs placés aux extrémités de l’enceinte. 

Ensuite, ils ont montré au pingouin un miroir sur lequel un autocollant circulaire avait été apposé au niveau de la tête. 

Enfin, ils ont mis un bavoir autour du pingouin avant de le laisser se regarder à nouveau dans le miroir. 

Le dossard coloré servait le même objectif que la marque dans le test MSR traditionnel, mais les scientifiques ont opté pour cette version facilement amovible pour éviter de gêner les oiseaux une fois le test terminé.

Les résultats de cette étude sont quelque peu ambigus. Lorsque les pingouins se regardaient dans le miroir placé à l’air libre, ils inspectaient attentivement leurs reflets mais restaient relativement immobiles. 

Lorsqu’ils étaient contenus par les corrals en carton, ils avaient tendance à bouger et à faire des gestes suggérant qu’ils s’examinaient. Aucun des pingouins n’a fait de mouvements agressifs ou craintifs vers le miroir qui indiqueraient qu’ils pensaient regarder un étranger – des réactions courantes chez les animaux qui ne réussissent pas le test.

Cependant, les pingouins sont devenus assez agités par les miroirs collés. Tous les pingouins ont picoré les autocollants comme s’ils essayaient de les enlever. Curieusement, lorsque les scientifiques ont mis les minuscules bavoirs autour de leur cou, les pingouins n’ont fait aucun effort pour les examiner ou les retirer, bien que les scientifiques ne sachent pas pourquoi.

La plupart des animaux qui ont réussi le test MSR tentent d’examiner ou d’enlever la marque sur leur corps. Dans ce cas, les pingouins ont ignoré les dossards.

Le désintérêt des pingouins pour les bavoirs, explique Sinha, peut s’expliquer par leurs habitudes aquatiques. Les pingouins sont

« beaucoup plus sensibles à l’extrémité bleue du spectre des couleurs », explique Sinha. « Ils sont plutôt insensibles à l’autre extrémité, qui est orange et rouge, la couleur de la plupart des bavoirs. »

Cela peut indiquer un défaut mineur dans l’étude – les bavoirs bleus ou violets auraient-ils suscité une réponse plus dramatique ?

 Il est également possible que les oiseaux ne se soucient tout simplement pas des dossards. Ellen O’Donoghue, une psychologue cognitive qui n’a pas participé à l’étude, propose une autre explication à l’absence de réponse des pingouins aux bavoirs :

« Peut-être qu’ils ne sont pas assez saillants ou pas assez gênants ».

« Il y a beaucoup de potentiel de faux négatifs avec le test du miroir », note O’Donoghue. « Et si un organisme n’exécute pas ces comportements autodirigés ? Cela signifie-t-il qu’ils n’ont pas d’auto-reconnaissance ? ».

« Il est très probable qu’il existe un continuum de concept de soi et de divers comportements que nous pouvons indexer à chaque étape de cela », ajoute-t-elle. « L’auto-reconnaissance du miroir en fait probablement partie. »

L’étude porte à quatre le nombre d’oiseaux ayant montré au moins une certaine conscience de leurs reflets, ajoutant les manchots Adélie à la liste aux côtés des pies eurasiennes , des corneilles domestiques indiennes et des pigeons .

Outre les oiseaux, les chercheurs ont donné des notes de passage au test du miroir à un certain nombre d’organismes, notamment des chimpanzés , un seul éléphant d’Asie , des grands dauphins et même le labre nettoyeur et la raie manta . 

Une expérience suggère que des animaux apparemment aussi simples que des fourmis peuvent également se reconnaître. Le test, cependant, est controversé en partie parce que de nombreux animaux qui ont excellé à d’autres tests d’intelligence l’ont échoué, notamment les gorilles et les perroquets gris d’Afrique .

Sinha pense que l’étude pourrait avoir des implications importantes pour notre compréhension de la cognition des oiseaux.

« Les pingouins sont un groupe d’oiseaux très ancien », dit-il. En effet, leurs premiers ancêtres datent d’il y a 60 millions d’années. « Nos idées sur l’évolution du soi se sont jusqu’à présent limitées aux espèces de mammifères. »

(Source : Hakaia Mgazine)

Quels animaux se reconnaissent dans les miroirs ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s