Cache-cache étoilé, VVV-WIT-08 (vidéo)

Pendant deux cents jours, une étoile a disparu avant de briller à nouveau. Sans doute occultée par quelque chose s’interposant devant elle, mais quoi ? Aucune planète ne peut rester si longtemps stationnaire. Les scientifiques cherchent encore une réponse.

Les astronomes étudient les étoiles et comprennent la nature de ce qui les entoure (planètes, lunes…) en observant leurs scintillements.

En fonction de la durée de la « disparition » de la lumière qu’émet une étoile, on peut connaître la taille de la planète qui passe devant elle, et même sa composition.

C’est un véritable jeu de lueurs qui agite les galaxies en permanence et qui donne bien du travail aux scientifiques, afin d’établir des cartes stellaires en constante évolution.

Quelle n’a pas été leur surprise quand, en 2012, une étoile a disparu pendant deux cents jours, avant de réapparaître.

Pendant dix ans, de nombreuses explications ont été avancées. Cette année, la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society a passé en revue les plus sérieuses.

Il faut savoir que cette étoile appelée VVV-WIT-08 est étudiée depuis déjà 17 ans et n’a disparu qu’une seule fois.

Elle a huit milliards d’années, se situe à 25 000 années-lumière et est environ cent fois plus grande que notre Soleil. Quel que soit l’objet qui a provoqué sa disparition ponctuelle, il doit donc être d’une taille phénoménale et complètement opaque.

Or peu « d’objets » connus de nous remplissent ces critères. Le plus plausible serait un amas gigantesque de débris poussiéreux qui tournerait en orbite. Mais la poussière laisserait passer ne serait-ce qu’un peu de lumière et ne présenterait pas de « bords nets », même si cela se retrouve parfois dans les anneaux de Saturne.

Une naine blanche (corps stellaire dense) pourrait être responsable de cette courte disparition, mais elle laisserait voir un disque autour d’elle. Un trou noir en orbite entouré de débris est une autre hypothèse, mais cela n’a jamais été observé, uniquement calculé mathématiquement.

Une dernière possibilité cependant évoquée, mais sans être prise vraiment au sérieux – on connaît la prudence des astronomes en la matière – serait celle d’une station extraterrestre géante en orbite… Mais personne n’osera émettre une telle hypothèse…

À ce jour, rien n’a donc été définitivement arrêté pour expliquer cette disparition temporaire. L’étoile est désormais placée sous surveillance, au cas où le phénomène se reproduirait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s