La Blue Java : une étrange banane bleue au goût de glace à la vanille (vidéo)

Peu connue, la Blue Java est une espèce de banane de couleur bleue qui pousse aux Philippines, aux îles Fidji et à Hawaii. Son signe particulier (en plus de sa couleur ?): son goût de glace à la vanille.

La banane est connue pour ses nombreux bienfaits : composée de glucides elle apporte énergie et vitamines. Et grâce au magnésium et au potassium qu’elle contient, elle permet de réduire les crampes et de favoriser la récupération musculaire et ainsi de limiter la fatigue.

Généralement de couleur jaune avec des taches brunâtres lorsqu’elles sont mûres (ou vertes quand elles ne le sont pas), les bananes constituent un élément essentiel du régime alimentaire dans certaines régions.

Les espèces de banane les plus connues et que l’on retrouve le plus sur le marché sont la Musa acuminata et la Musa balbisiana. Mais il existe également des hybrides qui donnent naissance à des espèces étonnantes comme la Blue Java, une banane bleue ! Cette variété est un cultivar, c’est-à-dire « une variété obtenue artificiellement pour être cultivée », précise le site SciencePost.

La Blue java tient son nom de la couleur de sa peau verte-bleue quand elle n’est pas complètement mûre. Puis au fil de sa maturation, elle se pare d’une couleur jaune pâle. En plus de sa couleur bleue étonnante, elle a la particularité d’avoir un goût se rapprochant de la glace à la vanille.

Une banane capable de résister au froid

La Blue Java pousse en Asie, aux Philippines, aux îles Fidji et aussi à Hawaï, où on l’appelle également « ice-cream banana » pour son goût de glace à la vanille.

En plus de sa couleur et de son goût étonnants, cette variété de bananier est capable de résister au froid, contrairement aux espèces classiques. En effet, le bananier de la Blue Java peut résister à des températures allant jusqu’à -7 °C.

Le bleu, une couleur rare dans la nature

La couleur bleue est rare dans la nature. Dans le monde végétal par exemple, moins de 10 % de la flore mondiale est en mesure de produire des fleurs bleues.

Sa rareté s’explique par la difficulté de sa production. En effet, les éléments qui apparaissent bleus à l’œil nu sont capables d’absorber le spectre rouge de la lumière. Un processus qui demande une structure complexe.

(Source : GEO)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s