Daniel et sa truie Rosalie, cochon truffier (vidéo)

Les cochons sont des « chasseurs » de truffes très efficaces — Nick Saltmarsh / Flickr CC BY 2.0

La recherche de truffes, ce champignon très prisé des gourmets, est une passion à laquelle Daniel s’adonne depuis l’adolescence.

Mais cet agriculteur à la retraite ne pratique pas seul : il a élevé et dressé deux truies qui, fortes d’un odorat très développé, dénichent des truffes parfois enfouies plusieurs centimètres sous terre.

Aujourd’hui, c’est Rosalie qui s’y colle. Daniel lui a d’abord appris

« à manger les truffes, pour qu’elle s’habitue à leur goût et leur odeur, puis à les chercher sans les manger ».

Un peu gourmande, la coquine en gobe parfois une,

« mais elle est mignonne, quand même », sourit Daniel, qui ne lui en tient pas rigueur.

Un prix de vente parfois très élevé

« Il faut dire que la récolte est plutôt bonne : 1,8 kg en fin de saison, c’est un bon résultat », se réjouit le Charentais.

D’autant que la truffe, qu’on surnomme le « diamant noir de la gastronomie », s’écoule entre 600 et 1.200 euros le kilo ! 

À ce tarif, Rosalie et Daniel ne sont pas près mettre fin à leurs sorties. Du moins, souligne ce dernier,

« pas tant que je serai capable de marcher derrière ma truie ».

(Source : Brut)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s