Sénégal : à la recherche de plantes inconnues (vidéo)

A l’extrême est du pays, ils espèrent dénicher de nouvelles plantes qui n’auraient encore jamais été observées, en particulier des fougères.

C’est une mission scientifique qui a tout d’une expédition d’un groupe de chercheurs français et sénégalais à moto à travers la brousse, sur des pistes à peine tracées.

Objectif : atteindre l’extrême est du Sénégal et dénicher de nouvelles plantes qui n’auraient encore jamais été observées, en particulier des fougères.

« Ces fougères qui poussent apparemment dans l’eau et relativement en altitude sont à priori pour certaines inconnues encore au Sénégal », s’impatiente sur le chemin Christophe Cambier, chercheur à l’Institut de recherche pour le développement (IRD).

10 à 20 % de la flore mondiale à découvrir

Pour trouver la perle rare, les scientifiques vont jusqu’à escalader une cascade particulièrement préservée et qui n’apparaît sur aucune carte.

 « Nous sommes en face d’une nouvelle espèce qui n’a pas encore été observée au Sénégal », se réjouit Paterne, doctorant en botanique qui fait partie de l’expédition.

Après leurs recherches, le groupe va envoyer toutes les plantes collectées au laboratoire pour vérification. Ils espèrent faire partie des prochaines découvertes de la botanique.

Selon les estimations, 10 à 20 % de la flore mondiale seraient encore à découvrir.

(Source : France Info)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s