Pourquoi les Templiers ont-ils marqué cet endroit mystérieux sur une carte ? (diaporama et vidéo)

Il est surprenant de trouver dans ce lieu, près de la ville d’Ucero, l’église San Bartolomé. Son origine inconnue a conduit à le lier aux Templiers.

Un aspect mystérieux qui ne fait que s’accentuer sous l’effet des marques de la pierre et de la symbologie particulière qui montre le petit temple.

Le grand mystère de l’origine de l’église San Bartolomé

Cet exemple d’architecture romane tardive du XIIIe siècle a été une énorme source de doute. Diverses théories considèrent qu’il s’agissait du siège du couvent et du quartier général des Templiers de San Juan de Otero, au sein de l’évêché d’Osma. Il y a très peu de références autour du Temple. Francisco de Rades, un historien du XVIe siècle, la mentionne en raison d’une dispute entre les ordres du Temple et Calatrava.

Il ne fait aucun doute que sa propriété est passée à la cathédrale canonique d’Osma après la suppression de l’Ordre du Temple en 1312. Pour cette raison, il a été proposé qu’elle soit une possession du principal centre templier. Quoi qu’il en soit, la question de savoir pourquoi le petit temple a été construit reste obscure.

Le curieux symbolisme de San Bartolomé de Ucero

En tout cas, le bâtiment présente de nombreuses similitudes avec celui de San Juan de Otero. Il présente un plan en croix latine et un transept plus bas que la nef. Ce petit sanctuaire est un exemple clair de roman tardif, avec quelques éléments qui révèlent sa nette évolution vers le gothique. L’abside, très sobre, est semi-circulaire et comporte deux pilastres en guise de colonnes et des fenêtres en arc de cercle. Il convient de mentionner qu’elle est dédiée non seulement à Saint Barthélémy l’Apôtre, mais aussi à Saint Jacques l’Apôtre et à Saint Jean.

Le mystère et l’aura ésotérique qui entourent le temple ont beaucoup à voir avec l’endroit où il a été construit. Ainsi, la distance entre l’église et le Cap Creus à Gérone et le Cap Finisterre à La Corogne est la même. Elle est donc équidistante des deux points. À cela, il faut ajouter qu’en traçant une ligne verticale du nord au sud à travers ce point, la péninsule est divisée en deux moitiés exactes. Le dessin qui en résulte est une croix des Templiers. Que ce soit une coïncidence ou non, la curiosité est remarquable.

Ces éléments s’inscrivent dans un vaste répertoire iconographique qui garde certains parallèles avec d’autres liés à l’ordre des Templiers. Ce qui fait que depuis l’Antiquité, la tradition associe le temple à la magie. Un exemple clair de cela est le Christogramme dans l’abside, une représentation du nom du Christ avec les lettres X et P. Aussi la “Patte d’oie”, un symbole fait par la confrérie des Fils du Maître Jacques.

On y trouve également des étoiles à cinq branches inversées, un pentacle inversé, des rosettes de six cœurs entrelacés et différents symboles numériques. Particulièrement remarquable est la Croix des Huit Béatitudes gravée sur l’un des chapiteaux à l’entrée. Cette croix à huit pointes était utilisée par les Templiers comme clé d’un alphabet secret et servait à la disposition octogonale des chapelles des Templiers.

Comme l’espace naturel, le temple était un passage du chemin de Compostelle. La légende raconte que l’apôtre Saint-Jacques, monté sur son cheval, a sauté du haut du canyon. Lorsqu’il est tombé, les empreintes de sabots de sa monture ont été laissées sur la pierre. L’épée est également tombée, marquant l’endroit où l’église serait construite.

(Source : BBC)

Une réflexion sur “Pourquoi les Templiers ont-ils marqué cet endroit mystérieux sur une carte ? (diaporama et vidéo)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s