Des bijoux-souvenirs confectionnés avec du lait maternel

Si parfois la maternité est compliquée, certains parents aiment garder des souvenirs matériels de cette période de leur vie et de celle de leur enfant. Depuis quelques années, une tendance des bijoux confectionnés avec du lait maternel est en vogue.

Les bijoux commémoratifs ont le vent en poupe. On connaissait déjà les cendres de défunts transformées en diamants, ou encore les bijoux confectionnés à partir de véritable placenta. Mais saviez-vous qu’il était également possible de transformer le lait maternel en pendentif, en broche ou encore en boucles d’oreille?

Plusieurs entrepreneurs, principalement des femmes, se sont lancé dans ce marché particulier. Parmi elles, Tharika, une Indienne de 27 ans qui ne confectionne pas uniquement des pendentifs, mais bien aussi des statues à base de lait maternel. Pour confectionner ces objets-souvenirs, elle mélange 15 millilitres de lait à un mélange de conservateurs et de résine, qu’elle moule ensuite. Ses créations sont vendues à partir de 10 euros.

En dehors des frontières européennes, ce business de niche connaît déjà un franc succès. Notamment aux États-Unis. Mais plus près de chez nous, cela existe-t-il? Oui. En France, par exemple, elles sont plusieurs à avoir lancé leur entreprise de confection de bijoux au lait maternel, à l’instar de Virginie Lahaille, dans la région du Nord de la France, ou encore Hélène Messé, en Bretagne. 

Moms and Monkeys

En Belgique, les joailliers qui confectionnent des bijoux avec du lait maternel sont plutôt rares. Une Liégeoise en a fabriqué pendant un moment, mais a préféré mettre fin à son activité pour des raisons personnelles. En Flandre, An Stevens, de la boutique en ligne Moms and Monkeys, est, elle, toujours active.

“Il y a trois ans, j’ai commencé à vendre des bijoux en forme de lait maternel”, explique-t-elle. “Au début, je recevais deux ou trois commandes par semaine. Maintenant, il y en a trop pour que je puisse les transformer seule. J’ai donc six partenaires qui vendent également des bijoux au lait maternel sous mon label.”

Pour les parents qui contactent An, il est très important de garder un souvenir des premiers mois de leurs enfants. Un sentiment qui, selon elle, s’est accentué depuis le début de la pandémie.

“Ils veulent donc des bijoux ayant une signification émotionnelle. Ils ne veulent pas seulement une chose qui soit belle, ils veulent un héritage familial qu’ils pourront transmettre plus tard”, indique-t-elle.

(Source : Belga)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s