Enquête – Parsis, les enfants de Zarathoustra (vidéo)

Les Pārsis, Parsis ou Parses (de Pārashika, peuple de Perse, une partie d’Iran et d’Afghanistan actuel en gujarati  sont les adeptes du parsisme, confession dérivée du zoroastrisme.

Ils constituent l’une des deux communautés zoroastriennes (l’autre étant celle des Iranis) ayant quitté le monde iranien pour s’installer principalement en Inde.

Les Parsis s’établirent tout d’abord dans le Sind et dans le Saurāshtra, au Gujarat. Ils profitèrent au début du viiie siècle de la protection du roi Jadi Rana, qui régnait sur les États de Thana près de l’actuelle Mumbai (Bombay). De même que pour les communautés juives installées en Inde, les Parsis purent pratiquer leur culte zoroastrien librement et sans contrainte.

Ils participèrent très largement à la vie économique, en particulier à la formation de la ville de Bombay, où ils occuperont une place importante dans l’administration et la culture.

Les Parsis vénèrent le feu (symbole de la Lumière divine et ne pratiquent pas la crémation, pour ne pas le souiller. De même, pour ne pas souiller le sol, les corps ne sont pas inhumés mais exposés dans les tours du silence ou dakhmā de façon à être décharnés par les vautours.

(Source : World History)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s