Le premier drone qui peut se percher sur les arbres comme un oiseau (vidéo)

Les ailes ne sont pas les seules choses qui font le succès des oiseaux.

S’il n’y avait pas leurs pieds, comment des pélicans effleurant la pointe des vagues pourraient-ils atterrir soudainement sur un pilier de jetée, ou des hiboux attraper une souris à 64 kilomètres à l’heure sans perdre une miette 

? Les oiseaux robots doivent être capables de faire la même chose, ce qui a été un défi jusqu’à présent.

Dans une nouvelle étude, les chercheurs ont analysé l’anatomie et le comportement d’un minuscule perroquet américain appelé perroquet et faucons pèlerins, deux espèces connues pour leur jeu de jambes expert.

Ils ont ensuite conçu « SNAG » (Stereotyped Nature-Inspired Aerial Grasper) – une paire de pattes articulées attachées à des pieds avec des serres articulées qui se ferment automatiquement autour de tout objet qu’ils rencontrent, que ce soit un goujon, une branche ou une balle de tennis.

(Source : Science Mag)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s