Terre vue de l’espace : Glasgow (vidéo)

Glasgow, hôte de la 26e Conférence des Parties des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), apparaît dans cette image capturée par la mission Copernicus Sentinel-2 .

Située dans le centre-ouest de l’Écosse, Glasgow est la plus grande ville du pays. Il se situe le long des deux rives de la rivière Clyde, la neuvième plus longue rivière du Royaume-Uni et la troisième plus longue d’Écosse. La ville occupe une grande partie de la basse vallée de la Clyde et ses banlieues s’étendent dans les quartiers environnants.

Édimbourg, la capitale de l’Écosse, est visible au centre-droit de l’image, située à Lothian sur la rive sud du Firth of Forth. Édimbourg et Glasgow, ainsi que Stirling et Dundee, se trouvent tous dans les basses terres centrales, où vit plus de la moitié de la population écossaise.

Les Highlands, visibles dans le coin supérieur gauche de l’image, sont la plus grande région d’Écosse couvrant plus de 25 600 km2 de terres et abritent des paysages époustouflants. La région est divisée en deux parties : le Great Glen divise les monts Grampian au sud-est des Highlands du nord-ouest. La région est très peu peuplée, avec de nombreuses chaînes de montagnes dominant la région et comprend la plus haute montagne des îles britanniques, Ben Nevis, ainsi que le légendaire Loch Ness.

Du 31 octobre au 12 novembre, le sommet COP26 aura lieu à Glasgow – réunissant les parties pour accélérer l’action vers les objectifs de l’Accord de Paris et de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

Comme les années précédentes, l’ESA sera fortement présente à la COP26. Le thème de l’ESA à la COP26 sera « Prendre le pouls de la planète depuis l’espace et soutenir l’action climatique » qui vise à démontrer le rôle des missions de l’ESA et des données satellitaires pour renforcer notre compréhension du climat depuis l’espace. Cela aidera les décideurs politiques, la société, les entreprises et les communautés à atténuer et à s’adapter au changement climatique et à développer la résilience à l’appui de l’accord de Paris de la CCNUCC.

Lors de la COP26, le documentaire très attendu qui couvre l’expédition scientifique dirigée par l’ESA au glacier du Gorner en Suisse sera publié pour la première fois. Le documentaire suit l’astronaute de l’ESA Luca Parmitano, ainsi que Susanne Mecklenburg, chef du bureau du climat de l’ESA, et leur équipe scientifique sur l’une des plus grandes masses de glace des Alpes : le glacier du Gorner. 

En raison de son recul spectaculaire, le glacier est l’un des glaciers les plus étudiés au monde.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s