Les pieuvres femelles jettent des coquillages sur les mâles lourdingues (vidéo)

Selon des chercheurs, les poulpes femelles tentent parfois d’éloigner les mâles qui cherchent à s’accoupler avec elles en lançant des choses sur eux.

Les pieuvres femelles ont du caractère. Des chercheurs ont en effet constaté qu’elles jetaient de la vase, des coquillages ou des algues sur les mâles trop insistants lors de tentatives d’accouplement. Des images tournées au large de l’Australie montrent que les céphalopodes

«utilisent de manière coordonnée leurs bras et les jets d’eau de leur siphon, ce qui a pour effet de projeter de force des matériaux par la colonne d’eau, frappant parfois d’autres pieuvres», explique l’étude.

Selon l’équipe de chercheurs australiens, américains et canadiens, les femelles ont plus tendance à jeter des choses que les mâles. Dans une séquence enregistrée en décembre 2016, les scientifiques ont vu un seul poulpe femelle effectuer ce geste à 10 reprises. Cinq de ces jets ont touché un mâle qui se trouvait à proximité et qui avait tenté plusieurs fois de s’accoupler avec elle.

«Les dix lancers de la femelle étaient entièrement ou partiellement des lancers de vase. Dans un cas, les mouvements préparatoires de la femelle incluaient une rotation vers le mâle… le plaçant directement dans la trajectoire du lancer», indiquent les scientifiques.

Des esquives, mais pas de répliques

Les chercheurs ont constaté que le mâle tentait parfois d’esquiver le jet, mais jamais de répliquer, écrit 

«The Independent». «Dans les deux premiers cas, la cible s’est baissée après le lancement. Dans les deux derniers, elle s’est baissée avant le jet, pendant les mouvements préparatoires du lanceur», peut-on lire dans cette étude.

Dans d’autres cas, les scientifiques ont remarqué que certaines pieuvres levaient les bras en direction du lanceur mais n’esquivaient pas. Parfois, des poissons étaient touchés à la place des céphalopodes.

Le jet d’objets n’est pas un comportement courant chez les animaux, bien que certains singes, les éléphants, les mangoustes et les oiseaux sachent le faire.

Des actions liées au lancer ont également été observées chez d’autres espèces animales, notamment la projection de poils irritants par les araignées et le jet d’eau par les poissons archers.

(Sources : 20 Minutes, The Independent)

Une réflexion sur “Les pieuvres femelles jettent des coquillages sur les mâles lourdingues (vidéo)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s