Le 1er Emoji de l’histoire ? Le pichet antique montre un visage souriant (vidéo)

Le smiley emblématique peut sembler être un gribouillis moderne, mais la découverte d’une peinture ressemblant à un smiley sur un ancien morceau de poterie suggère qu’il pourrait être beaucoup plus ancien.

Lors d’une fouille de Karkemish, une ancienne ville hittite dont les restes se trouvent dans la Turquie d’aujourd’hui près de la frontière syrienne, les archéologues sont tombés sur un pichet vieux de 3 700 ans sur lequel figurent trois traits de peinture visibles : un sourire et deux points. pour les yeux au-dessus.

« Le visage souriant est sans aucun doute là », a déclaré Nikolo Marchetti, professeur agrégé au Département d’histoire et de cultures de l’Université de Bologne en Italie. « Il n’y a pas d’autres traces de peinture sur le flacon. » 

L’équipe d’archéologues turcs et italiens a trouvé la cruche, qui date d’environ 1700 avant JC, dans ce qui était un lieu de sépulture sous une maison à Karkemish, a déclaré Marchetti. Le pichet était probablement utilisé pour boire du sorbet, une boisson sucrée, a-t-il déclaré à l’agence Anadolu, un média turc.

Les archéologues ont également trouvé d’autres vases et pots, ainsi que des objets métalliques dans la ville antique, qui mesure environ 55 hectares, soit un peu plus de 100 terrains de football.

Le nom Karkemish se traduit par « Quai de (le dieu) Kamis », une divinité populaire à cette époque dans le nord de la Syrie. La ville a été habitée du VIe millénaire avant notre ère jusqu’à la fin du Moyen Âge,  date à laquelle elle a été abandonnée, et peuplée d’une série de cultures différentes, dont les Hittites, les Néo-Assyriens et les Romains, ont indiqué les archéologues dans un communiqué. Il a été utilisé une fois de plus en 1920 comme avant-poste militaire turc, ont ajouté les archéologues.

Les archéologues britanniques ont visité le site à la fin des années 1800 et au début des années 1900, mais il restait encore beaucoup à découvrir, alors la nouvelle équipe, dirigée par Marchetti, a commencé à le fouiller en 2003. Mais ce n’est qu’au cours de la dernière saison de terrain, qui a commencé en mai, que les archéologues ont déterré le pichet avec la peinture en forme d’emoji .

« Il n’y a aucun parallèle dans l’art céramique ancien de la région », a déclaré Marchetti à Live Science. « Quant à l’interprétation, vous pouvez certainement choisir la vôtre.

Article original sur Live Science .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s