Sports virtuels, compétitions réelles aux JO de Tokyo (vidéo)

Et si vous deveniez champion du monde de vélo ou d’aviron… depuis chez vous ?

Cela peut paraître étonnant, et pourtant de plus en plus de sports se mettent au virtuel.

En clair, on peut les pratiquer à distance, grâce à un pédalier, un rameur ou encore un tapis de course connectés. Apparue avant la crise sanitaire, cette tendance est désormais en plein boom.

Sous l’égide des Fédérations internationales

« Les Olympic Virtual Series sont une expérience numérique olympique nouvelle et unique qui a pour ambition de renforcer l’engagement direct avec de nouveaux publics dans le domaine des sports virtuels, explique Thomas Bach, président du CIO, dans un communiqué. Leur conception s’inscrit dans le droit fil de l’Agenda olympique 2020+5 et de la stratégie numérique du CIO. Les Olympic Virtual Series encouragent la pratique du sport et assurent la promotion des valeurs olympiques, en mettant l’accent sur la jeunesse ».

C’est DreamHack Sports Games, société spécialiste des sports virtuels, qui a été choisie par le CIO pour commercialiser et produire les Olympic Virtual Series. Les compétitions sont organisées sous licence olympique par les éditeurs de jeux et seront ouvertes à tous. Athlètes, ou “e-sportifs”, amateurs ou professionnels, partout dans le monde. Ce sont les Fédérations sportives internationales concernées qui ont sélectionné la discipline et le support.

Les cinq épreuves seront disponibles sur les plateformes des éditeurs correspondants et retransmises également sur la Chaîne olympique (“Olympic Channel”).

L’annonce de cette première compétition olympique officielle fait déjà des envieux. Plusieurs autres fédérations sportives se sont positionnées pour intégrer le programme des disciplines e-sports concernées, et notamment la FIFA (Fédération Internationale de Football Association). Les autres intéressées sont la Fédération Internationale de Basketball (FIBA), la Fédération internationale de tennis (ITF) et Word Taekwondo (WT).

De quoi faire officiellement passer l’e-sport version olympique dans le réel. Ou le contraire.

(Source : Sport Business)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s