Au Népal, on s’amuse dans la boue avant de planter le riz (vidéo)

Au Népal, depuis des centaines d’années, beaucoup d’habitants sont agriculteurs et vivent de la culture du riz.

Cette céréale pousse dans l’eau des rizières : des champs inondés grâce à la pluie et à l’irrigation, et souvent installés en terrasses (comme ci-dessous). Ces photos ont été prises le 29 juin à Tokha, un village à côté de Katmandou, la capitale du pays.

La plantation

Au début de l’été, une nouvelle saison commence pour le riz. Les agriculteurs repiquent les plants de riz dans la terre, par touffes. Ces gestes sont effectués à la main, et souvent par des femmes. Elles ont les pieds dans l’eau et le dos courbé.

Une fête

Avant de commencer ce travail très fatigant, il existe une tradition : une journée d’amusement ! Durant cette journée, on célèbre le riz, en espérant que les récoltes futures seront bonnes. Cette fête nationale a lieu au 15e jour d’asar. Dans le calendrier népalais (qui suit les mouvements de la Lune), asar est le mois allant de mi-juin à mi-juillet.

Du chahut!

Les agriculteurs sautent carrément dans les rizières. Ils se lancent de la boue, se chamaillent, chantent, dansent…

Un partage

La fête est chaleureuse. D’autres villageois, des touristes, des enfants… y participent souvent. Eux aussi se jettent dans la boue ! À la fin de la journée, après s’être lavés, ils se retrouvent tous autour d’un plat constitué de riz battu (aplati) et de yaourt.

(Source : Le Petit Quotidien)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s