La ville préférée des fantômes (vidéo)

 château d’Édimbourg,
 château d’Édimbourg,L

L’Écosse et ses châteaux ont déjà la réputation d’être hantés, la capitale Édimbourg n’est pas en reste. De nombreux lieux sont témoins de manifestations étranges et des circuits touristiques permettent de les découvrir…

La capitale de l’Écosse possède un imposant château de granit qui surplombe la ville depuis la colline Castle Hill, ce qui ressemble déjà à un emblème : attention, ville hantée ! De nombreuses histoires circulent le long du donjon : un joueur de cornemuse aurait disparu mystérieusement il y a quelques siècles, et l’on entend parfois son instrument retentir, ainsi que ses plaintes…

Des prisonniers français de la guerre de Sept Ans apparaîtraient de temps à autre dans les couloirs et aux alentours, les visiteurs témoignant de sensations de vêtements que l’on tire ou de changements brusques de température alors qu’on ne se déplace pas. Un chien fantôme est même connu dans toute la ville et aboierait parfois, surtout autour de la tombe de son maître qu’il aurait veillée pendant 14 ans avant de mourir en 1872. C’était un skye-terrier du nom de Bobby qui a même sa statue érigée dans le vieux centre-ville, frotter son museau porterait bonheur.

Mais Édimbourg est aussi connue pour ses souterrains, véritable labyrinthe de réseaux qui circule sous la ville. Ils étaient habités par les indigents et les voleurs jusqu’au XIXe siècle, et une petite fille du nom d’Annie y serait morte. Elle attraperait parfois les visiteurs par la main, et l’on pourrait l’entendre pleurer sa poupée perdue. Aujourd’hui encore, des amateurs de sensations fortes lui apportent des poupées en cadeau, afin de la faire venir à eux.

Le cimetière de Greyfriars Kirkyard, dont les plus vieilles tombes remontent au XVIe siècle, abrite la sépulture du redoutable George MacKenzie. Ce lord était chargé de condamner à mort qui ne voulait pas changer de religion et il était connu comme sinistre personnage. Des légendes courent sur sa tombe qui aurait été dérangée par un pauvre homme enseveli sous terre par vengeance du lord, et de nombreux poltergeists se seraient produits au fil des temps, toujours autour de son tombeau.


Enfin, même les fameux pubs seraient hantés et nombreux sont ceux qui s’en vantent. C’est le cas du Banshee Labyrinth – la banshee étant un esprit annonçant la mort par son cri – qui donne sur les souterrains et qui serait hanté par ce fantôme terrifiant. Ou encore le White Hart Inn qui hébergerait les âmes torturées de deux voleurs étrangleurs. L’on rapporte des ombres furtives, des bruits indéterminés, des objets qui changent de place…

La ville regorge donc d’anecdotes à faire froid dans le dos, et les circuits touristiques se sont même dédiés au thème de la chasse aux fantômes. Peut-être est-ce parce que c’est leur ville préférée ?

(Source : INREES)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s