Astronomie : une surprenante découverte a été faite sur une comète

Le noyau de la comète P / 2016 BA14 vu par l’installation radar de Goldstone de la NASA lorsque la comète est passée près de la Terre en mars 2016. Crédit: NASA / JPL-Caltech / GSSR

La comète P/2016 BA14, découverte en 2016, livre actuellement ses secrets. Et vous risquez d’être surpris par celle-ci !

« Astre du système solaire d’aspect diffus, observable à proximité du Soleil »

Voici la définition du mot « comète«  selon le Larousse. Pour plus de compréhension, on peut ajouter la définition du même mot du Centre NAtional de Ressources Textuelles et Lexicales : 

« Astre d’aspect nébuleux souvent accompagné d’une traînée lumineuse et dont l’orbite autour du soleil a généralement la forme d’une ellipse très allongée ».

La comète, c’est l’astre qui nous intéresse ici aujourd’hui. Et pour cause, l’une d’elles est au cœur d’une découverte conjointe faite par l’Observatoire astronomique national du Japon et de l’Observatoire astronomique de Koyama. Si cette comète fait parler d’elle, c’est parce qu’elle n’est pas comme les autres.

Une première !

Sa particularité ? Sa surface est totalement recouverte de… poudre de talc, la même que les gymnastes utilisent ou la même que nos grands-mères déposaient sur les fesses des bébés. Le nom scientifique de cette poudre de talc ? Les phyllosilicates. Et une telle découverte est une première.

 « C’est la première fois que l’on trouve des silicates hydratés, tels que le talc, sur une comète », ont annoncé les scientifiques.

Comme le rapporte Futura Sciences, cette comète a été identifiée en 2016 lorsqu’elle est passée à 3,6 millions de kilomètres de la Terre. Le nom de cet astre ? P/2016 BA14. Une comète qui a été étudiée : les scientifiques ont ainsi pu faire d’autres trouvailles à son sujet.

 « Il est donc probable que la comète se situait sur une orbite bien plus proche du soleil dans le passé », ont-ils déclaré. 

Cette comète serait désormais en fin de vie. Enfin, une dernière question se pose : la comète était-elle recouverte de talc dès sa naissance ou celle-ci s’est-elle formée au fur et à mesure que la comète s’approchait du soleil ?

La réponse dans quelques semaines, ou mois !

(Source : Maxi Science, Futura Sciences )

Une réflexion sur “Astronomie : une surprenante découverte a été faite sur une comète

  1. On joue, réduire les réponses en mettant de suite le plus important comme celle ci:
    « Sa particularité ? Sa surface est totalement recouverte de… poudre de talc, la même que les gymnastes utilisent ou la même que nos grands-mères déposaient sur les fesses des bébés. Le nom scientifique de cette poudre de talc ? Les phyllosilicates. Et une telle découverte est une première. »
    C cela d’inaperçue vraiment les gens et les explications mis avant cette partie là pourra venir par la suite si les gens s’intéressent ils le liront ., merci

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s