Le mystère du pirate le plus recherché au monde percé grâce à des pièces de monnaie (vidéo)

Une poignée de pièces de monnaie arabes déterrées dans un verger de Rhode Island et dans d’autres lieux de la Nouvelle-Angleterre, aux États-Unis, pourrait aider à résoudre l’une des plus anciennes affaires non élucidées de la planète. 

Cette affaire, que l’on surnomme également la “première chasse à l’homme du monde”, a pour personnage principal le capitaine Henry Every, un pirate anglais meurtrier qui est devenu le criminel le plus recherché au monde après avoir pillé un navire transportant des pèlerins musulmans de la Mecque vers l’Inde, avant de se faire passer pour un marchand d’esclaves.

“C’est l’histoire d’un crime presque parfait”, a déclaré Jim Bailey, historien amateur qui a trouvé la première pièce arabe intacte du XVIIe siècle dans une prairie de Middletown grâce à un détecteur de métaux. Cette ancienne monnaie – parmi les plus anciennes jamais trouvées en Amérique du Nord – pourrait expliquer comment le pirate Henry Every s’est volatilisé. 

Attaque

Le 7 septembre 1695, le navire pirate “Fancy”, commandé par le capitaine Every, tend une embuscade et capture le “Ganj-i-Sawai”, un navire royal appartenant à l’empereur indien Aurangzeb, alors l’un des hommes les plus puissants du monde. À bord se trouvent non seulement des fidèles revenant de leur pèlerinage, mais également l’équivalent de dizaines de millions de dollars d’or et d’argent. S’ensuit alors l’un des vols les plus lucratifs et les plus odieux de tous les temps.

Première chasse à l’homme

 Selon les récits historiques, sa bande a torturé et tué les hommes à bord du navire indien et violé les femmes avant de s’enfuir aux Bahamas, un havre pour les pirates. Mais la nouvelle de leurs crimes s’est rapidement répandue et le roi anglais Guillaume III – sous l’énorme pression d’une Inde et du géant commercial East India Company – a mis une prime sur leurs têtes. 

“Si vous cherchez sur Google ‘première chasse à l’homme du monde’, vous verrez que c’est Every”, a déclaré Bailey. “Tout le monde était à la recherche de ces types”. 

Perdu sa trace

Jusqu’à présent, les historiens savaient seulement qu’Every s’était rendu en Irlande en 1696, où la piste s’est arrêtée. Mais selon M. Bailey, ces pièces sont la preuve que le célèbre pirate a d’abord fait route vers les colonies américaines, où lui et son équipage ont utilisé le butin pour leurs dépenses quotidiennes pendant leur fuite.

L’historien amateur a retrouvé la première pièce en 2014 à Sweet Berry Farm à Middletown. Lorsqu’il a découvert les inscriptions en arabe, son cœur s’est emballé. Des analyses ont ensuite confirmé que la pièce avait été frappée en 1693 au Yémen. 

Blanchiment d’argent

Depuis, d’autres amateurs ont mis au jour 15 autres pièces arabes de la même époque – 10 dans le Massachusetts, trois dans le Rhode Island et deux dans le Connecticut. Une autre a été trouvée en Caroline du Nord, où les archives montrent que certains des hommes d’Every ont débarqué pour la première fois.

“Il semble que certains de ses équipiers aient pu s’installer en Nouvelle-Angleterre et s’intégrer”, a déclaré l’archéologue Sarah Sportman. “C’était presque comme un système de blanchiment d’argent”, a-t-elle ajouté. 

Every aurait quant à lui pu se cacher en se faisant passer pour un marchand d’esclaves.

 “De nombreux documents montrent que les colonies américaines étaient des bases d’opérations pour les pirates”, a expliqué M. Bailey, qui a publié ses conclusions dans un journal de recherche de l’American Numismatic Society, une organisation consacrée à l’étude des pièces de monnaie et des médailles.

Les archéologues et les historiens qui connaissent bien les travaux de M. Bailey, pensent qu’ils apportent un nouvel éclairage sur l’un des plus grands mystères criminels du monde. 

Adaptations

Les exploits du pirate ont inspiré un livre de Steven Johnson, “Enemy of All Mankind”, paru en 2020, la série de jeux vidéo “Uncharted” de PlayStation, ainsi qu’une version cinématographique de “Uncharted” par Sony Pictures, avec Tom Holland, Mark Wahlberg et Antonio Banderas, dont la sortie est prévue au début de 2022. 

Bailey, qui conserve ses trouvailles les plus précieuses dans un coffre-fort, affirme qu’il va continuer à creuser. “Pour moi, cela a toujours été le frisson de la chasse, pas l’argent”, a-t-il déclaré. “La seule chose meilleure que la découverte de ces objets, ce sont les histoires perdues depuis longtemps qui se cachent derrière eux”.

(Source: AP, The Guardian, 7s7)

Une réflexion sur “Le mystère du pirate le plus recherché au monde percé grâce à des pièces de monnaie (vidéo)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s