Un cerf se balade avec une guirlande lumineuse coincée dans ses bois depuis Noël

Photo : Mario Barito

Le 21 mars dernier, Mario Barito, un photographe italien spécialiste de la nature, a pris une photo d’un cerf avec une guirlande lumineuse emmêlée dans ses bois près de Cortina, en Italie, rapporte le quotidien italien La Repubblica.

Heureusement, en raison de sa mue de printemps, le mammifère devrait bientôt être débarrassé de cette décoration qu’il porterait depuis Noël. Le cliché de l’animal, dont on estime qu’il a entre 5 et 6 ans, a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

Mario Barito ne s’attendait pas à retomber dans la magie de Noël à la mi-mars. Ce photographe animalier a eu la chance d’immortaliser une situation inhabituelle en bordure de forêt: un cerf avec une guirlande lumineuse de Noël dans ses bois. 

Le photographe a décidé de partager la photo sur son compte Instagram. En un rien de temps, le cliché a suscité de nombreuses réactions des internautes. Certains s’en sont amusés, quand d’autres se sont inquiétés de la santé de l’animal et de l’impact néfaste de la présence de l’homme autour de l’habitat des animaux.

Selon Mario Barito, le cerf n’était pas timide lorsqu’il s’est approché de lui pour prendre la photo. “Quand je me suis approché pour le photographier il ne bougeait même pas. Maintenant les cerfs sont habitués aux gens, en hiver ils restent près des maisons où ils trouvent de la nourriture”, a témoigné le photographe au journal italien.

Le cerf n’est pas en danger

Plusieurs hypothèses ont été émises pour comprendre comment le cerf s’est retrouvé dans cette situation. Il est fort probable que l’animal se soit frotté contre un arbre décoré. C’est à ce moment que ses bois auraient pu s’emmêler avec la guirlande lumineuse. Selon un autre scénario envisagé, il pourrait aussi s’agir d’une guirlande jetée négligemment sur le sol à l’orée de la forêt et récupérée par le cerf.

Selon un spécialiste animalier qui s’est exprimé dans les colonnes du journal italien le Corriere delle Alpi, l’animal n’est pas en danger. La période de mue, pendant laquelle les mâles perdent leurs bois, va commencer. Le cerf va donc naturellement laisser la décoration en même temps que la perte de ses bois. 

(Sources : Corriere delle Alpi, La Repubblica, 7s7)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s