Un nouveau livre raconte plus de deux siècles de gravures japonaises sur bois (galerie et vidéo)

Avec 200 gravures de 89 artistes, le nouveau livre de Taschen Japanese Woodblock Prints (1680-1983) est un voyage à travers deux siècles de cette forme d’art. 

Allant des représentations de la vie quotidienne au kabuki et à l’érotisme, l’édition XXL est une leçon d’histoire de l’art de 622 pages et un recueil visuel haute résolution en un seul.

Pour ce tome, Taschen a passé trois ans à reproduire des gravures sur bois provenant de musées et de collections privées du monde entier. Écrit par Andreas Marks , chef du département d’art japonais et coréen à l’Institut d’art de Minneapolis, le livre est divisé chronologiquement en sept chapitres commençant par les premiers maîtres du 17ème siècle et se terminant par le mouvement Shin-hanga. 

De grandes images vibrantes de démons, de villages, de confidents et de paysages remplissent les pages du livre, complétées par des essais et des légendes qui en révèlent davantage sur les artistes et les techniques. Il y a 17 dépliants, ainsi qu’une annexe complète répertoriant les artistes, les titres des gravures sur bois et les notes éditoriales.

Pour ajouter cette édition complète à votre bibliothèque de livres d’art, rendez-vous sur Taschen .

Cliquez sur une image pour l’agrandir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s