Le changement climatique vu du Mont Everest (vidéo)

En mai 2019, dans le cadre de son partenariat Perpetual Planet avec Rolex, National Geographic a mené une expédition pour installer la plus haute station météorologique au monde, sur le mont Everest.

Sur les pentes gelées du mont Everest, une sentinelle en aluminium transmet, à intervalles réguliers de quelques secondes, des données qui nous permettront de mieux comprendre les effets du changement climatique.

L’installation de la plus haute station météorologique au monde s’inscrit dans un programme de National Geographic, soutenu par Rolex, qui consiste à étudier les environnements les plus extrêmes pour en apprendre davantage sur les systèmes dont dépend la vie sur Terre. Cette station se dresse sur un balcon étroit de glace et de roche, sur l’arête sud-est de l’Everest, 420 mètres plus bas que le sommet, connu au Népal comme Chomolungma (la « Déesse mère du monde »).

Entre avril et mai 2019, une équipe dirigée par National Geographic et constituée de trente scientifiques issus de huit pays, dont certains représentent l’Université Tribhuvan au Népal, a repoussé les limites de la science en installant cinq stations météorologiques le long de l’un des itinéraires qui mène au sommet. Les deux plus hautes stations se situent sur l’épaule du mont Everest et au col Sud

. « C’est un regard nouveau sur la planète », affirme Paul Mayewski, directeur du Climate Change Institute à l’Université du Maine, aux États-Unis, et responsable de la partie scientifique de l’expédition.

(Source : Rolex)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s