L’araignée Bola et sa technique hors du commun pour attraper un papillon…. (vidéo)

Ce n’est pas en tissant une toile que l’araignée bolas attrape ses proies. Non, sa technique est bien plus impressionnante. 🕷

Contrairement aux autres araignées, l’araignée bolas ne tisse pas de toile pour attraper ses proies. Sa technique est bien plus stratégique et impressionnante.

Pour attraper des papillons de nuit, une toile d’araignée classique est relativement inefficace : leurs écailles détachables leur permettent de s’échapper. Mais grâce à une technique spéciale, les araignées bolas se spécialisent dans la chasse aux papillons de nuit. Ce nom générique recouvre en réalité plusieurs dizaines d’espèces d’araignées, vivant sur tous les continents, excepté l’Europe et l’Antarctique.

Les araignées bolas ont la particularité de tisser un unique fil de soie, lesté selon les espèces par une ou plusieurs « perles » visqueuses. C’est cette arme redoutable, semblable aux bolas, dont l’araignée bola se sert pour capturer sa proie. Seules les femelles adultes ont la corpulence suffisante à la fabrication de ce fil, tandis que les mâles et les jeunes araignées doivent se contenter de se cacher et d’attraper des insectes posés sur des feuilles. Mais les femelles ont un autre atout dans leur arsenal : la capacité d’émettre des phéromones attirant les papillons de nuit mâles.

À chaque espèce sa technique

À partir de là, la technique employée varie selon les 3 genres d’araignées qui composent les araignées bolas. Les Ordgarius agitent leur fil de façon circulaire pour pouvoir frapper un papillon dès que sa présence est détectée. Les Cladomelea entament ce mouvement immédiatement après avoir fini de tisser leur fil et sans attendre qu’un papillon s’approche. Les Mastophora se contentent d’un unique mouvement de précision pour attraper un papillon proche.

Dans tous les cas, la couche extérieure et semi-liquide de la perle s’infiltre sous les écailles du papillon et se colle directement à sa « peau ». Son cœur plus visqueux est fermement accroché au fil élastique, permettant de supporter le poids et les mouvements du papillon.

(Source : Brut)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s