Le château hanté de Commarque en Dordogne (vidéo)

Le château de Commarque, en Dordogne © Nicolas Lux.

Un tel site pourrait être le lieu d’activités paranormal, et bien non!!! Notre fantôme est beaucoup plus récent et en plus il n’est pas humain, c’est un animal, juste un cheval.

Les ruines du château de Commarque qui resurgissent de leur gangue de ronces et de terre. Depuis qu’il a racheté le domaine de ses ancêtres en 1968, Hubert de Commarque, 70 ans, y consacre toute son énergie. Pour arracher les arbres qui poussaient entre ses pierres, il a descendu en rappel le vertigineux donjon d’où, il y a mille ans, ses aïeux guettaient l’arrivée des Vikings dans la vallée de la Beune. Même en ruines, l’endroit est « habité ».

« Un journaliste a passé une nuit dans le donjon pour apercevoir un fantôme célèbre dans la région. Sans succès », lâche, flegmatique, le châtelain.

Autre mystère : le trésor des templiers est-il caché ici ? Après tout, les Commarque sont les seuls en Europe à avoir ajouté, de retour des croisades, l’Arche d’alliance à leur blason…

Le maître des lieux sourit, sans démentir.

« Des gens sont venus avec des détecteurs de métaux. Ils n’ont rien trouvé. »

Le vrai trésor caché sous les murailles est d’un autre genre. Une grotte préhistorique, fermée au public car exiguë et fragile. Dans le faisceau de sa lampe, notre hôte fait surgir de la roche un cheval à la grâce sans égale. Ces battements de cœur sont-ils les miens ou ceux de l’animal gravé ? Une minute volée à l’éternité…

Quand le passé dialogue à ce point avec le présent, les mots de l’écrivain américain Henry Miller, tombé amoureux d’un Périgord « destiné à demeurer éternellement un lieu sacré pour l’homme ».

Une histoire de fantôme au château de Commarque situé en Dordogne. Construit au XIIe siècle, il subsiste aujourd’hui de ce château d’importants et remarquables vestiges dont le donjon, la chapelle et différents corps de logis. Lieu stratégique durant la guerre de Cent Ans, on dit qu’il fut également le théâtre d’un évènement dramatique. Un évènement auquel est lié le fantôme qui réside aujourd’hui à Commarque : un cheval !

L’histoire se déroule au moment où le comte de Commarque et le baron de Beynac se disputaient les domaines alentours. La légende raconte qu’un jour, la fille du comte de Commarque tomba amoureuse du fils de la famille rivale. Le père, fou de rage, leur tendit une embuscade durant un rendez-vous. Le garçon fut prisonnier pendant plusieurs mois dans le donjon du château puis décapité.

Depuis, plusieurs personnes affirment que le cheval de la victime erre entre les vestiges, à la recherche de son maître. Les apparitions ont notamment lieu les soirs de pleine lune. On raconte même que toutes les personnes ayant voulu voir le fantôme seraient mortes de façon étrange !

Il y a quelques temps, un jeune scout qui avait décidé de passer la nuit dans le donjon fut découvert mort au fond d’une oubliette. D’autres depuis ont tenté l’aventure, ainsi ces deux jeunes périgourdins, pourtant prudents, qui s’attachèrent solidement à la muraille, d’abord pour ne pas fuir, mais aussi pour éviter le même piège que le jeune scout. L’un fut retrouvé mort, ligoté, au pied du donjon. Son copain était pendu haut et court par la corde qui aurait dû le sauver”

D’autres curieux seraient devenus fous et seraient internés en hôpital psychiatrique depuis la nuit où ils ont visiter la forteresse. Les habitants refusent même de vous escorter dans ces ruines maudites dès la tomber de la nuit.

(Source : Sud Ouest)

Une réflexion sur “Le château hanté de Commarque en Dordogne (vidéo)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s