Un festin pour les trous noirs à l’aube cosmique (vidéo)

Grâce au Very Large Telescope (VLT – très grand télescope) epxloité par l’ESO, les astronomes ont pu observé des réservoirs de gaz froid autour des plus jeunes galaxies de l’Univers. 

Cette vidéo montre l’un des halos de gaz récemment observés avec l’instrument MUSE du Very Large Telescope de l’ESO superposé à une image plus ancienne d’une fusion de galaxies obtenue avec ALMA. Le halo à grande échelle de gaz hydrogène est montré en bleu, tandis que les données ALMA sont montrées en orange. Cette vue 3D a été rendue à l’aide de données réelles de MUSE et ALMA.

Le halo est lié à la galaxie, qui contient un quasar en son centre. Le faible gaz d’hydrogène brillant dans le halo fournit la source de nourriture parfaite pour le trou noir supermassif au centre du quasar.

Les objets de cette vue 3D sont situés à redshift 6.2, ce qui signifie qu’ils sont vus comme ils l’étaient il y a 12,8 milliards d’années. Bien que les quasars soient brillants, les réservoirs de gaz qui les entourent sont beaucoup plus difficiles à observer. Mais MUSE pourrait détecter la faible lueur du gaz hydrogène dans les halos, permettant aux astronomes de révéler enfin les cachets alimentaires qui alimentent les trous noirs supermassifs dans l’Univers primitif.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s