La Terre vue de l’Espace : les crop circles égyptiens (vidéo)

Des séries de données à long terme sont nécessaires pour déterminer les changements du climat de notre planète. Il est donc essentiel que les données satellitaires et autres données scientifiques de la Terre soient préservées pour les générations futures et restent accessibles et utilisables après de nombreuses années.

Cet exemple comprend une série d’images satellitaires remontant à 1998.

L’Égypte compte plus de 95% de désert et une très petite partie de ses terres est propice à l’agriculture. À mesure que la demande de nourriture augmente, le besoin de développement agricole dans les zones désertiques s’est intensifié.

Cette série d’images montre un important projet de récupération des terres à Oweinat Est, dans le désert occidental d’Égypte.

Constituée d’une longue série de plus de 150 images capturées par les missions US Landsat et Copernicus Sentinel-2, cette comparaison met en évidence l’évolution de ce projet agricole entre janvier 1998 et mars 2019.

Les formes circulaires dans les images, chacune d’une largeur d’environ 800 mètres, indiquent la méthode d’irrigation utilisée ici, l’eau étant fournie par un ensemble d’arroseurs tournant autour d’un pivot central. Les eaux fossiles, stockées sous terre depuis des milliers d’années, proviennent de l’aquifère de grès nubien, le plus grand aquifère fossile connu à ce jour.

La teneur en sel de l’eau dans la région de l’est d’Oweinat est faible, ce qui la rend idéale pour la culture. Des cultures telles que le blé, les pommes de terre et l’orge sont cultivées ici et sont exportées via l’aéroport Sharq El Owainat, visible à droite de l’image.

Une autre caractéristique intéressante de cette série temporelle est la présence de dunes de sable dérivantes, visibles principalement dans le coin supérieur gauche, phénomène courant dans les déserts sablonneux avec des vents constants.

Les changements survenus au cours des 21 dernières années sont clairement visibles lorsque davantage de champs se développent, mais les données montrent également d’autres changements subtils au sein des champs eux-mêmes.

Ces données peuvent être utilisées pour suivre l’évolution de la couverture terrestre au fil du temps. La conservation à long terme des données satellitaires de différentes missions permet de suivre l’évolution des terres en analysant les données des archives.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s