Comment la voiture autonome peut créer plus de bouchons (vidéo)

Pour Adam Millard-Ball, spécialiste américain de l’environnement, le développement de véhicules autonomes dans les villes n’est pas nécessairement la solution aux bouchons, bien au contraire.

Pour arriver à cette conclusion, ce professeur de l’université de Santa Cruz, en Californie, a émis une hypothèse, à paraître en mars 2019, dans la revue « Transport Policy » jette un froid sur cette technologie

Y aurait-il moins de bouchons dans nos villes si des voitures autonomes y roulaient ? A mesure que les recherches progressent sur la voiture sans chauffeur, ce type de question se fait de plus en plus pressant.

Choisir entre le confort et la vitesse

Des chercheurs britanniques ont analysé l’évolution du trafic dans une rue où un quart des véhicules qui roulaient n’avaient pas de conducteurs. Résultat : la circulation s’est dégradée. Pour une raison très simple  : les voitures autonomes doivent accélérer et décélérer moins vite que les voitures avec conducteurs.

« Les passagers des voitures ressentent une gêne à des niveaux d’accélération inférieurs à ceux que supportent les conducteurs de voitures. Il est donc plausible que les occupants d’un véhicule autonome configurent leur véhicule pour qu’il circule d’une manière qui leur donne un plus grand confort de conduite que si l’algorithme de contrôle du véhicule copiait tout simplement la conduite humaine. »

Les chercheurs ont testé seize scénarios différents, en jouant sur la vitesse d’accélération et de décélération des véhicules, la durée des feux ou la distance entre les véhicules. A chaque fois, en démarrant et en freinant plus doucement que les humains, les voitures autonomes ont ralenti le trafic. The Atlantic, qui relaye cette étude, tire cette conclusion :

«  Si nous voulons qu’un trajet en voiture sans chauffeur soit aussi confortable qu’un trajet en train, il faut savoir qu’on passera aussi plus de temps dans les bouchons. »

La mobilité à l’ère du numérique

Nous avons interrogé Gabriel Plassat, ingénieur spécialiste de la mobilité à l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) sur les conclusions de cette étude. Celui-ci confirme que la voiture intelligente ne peut, à elle seule, résoudre les problèmes de notre mobilité, à commencer par les embouteillages :

«  Les constructeurs essayent aujourd’hui d’ajouter du numérique dans la voiture actuelle et c’est une bonne chose, on est même en retard là-dessus. Mais ce n’est pas suffisant, la voiture intelligente ne suffit pas, surtout si elle ajoute de la mobilité à des gens hypermobiles ou si elle offre juste une nouvelle expérience de mobilité à une minorité. Il faut aussi penser la mobilité à l’ère du numérique. Les constructeurs, dont le métier est de produire des voitures, ne sont pas forcément les mieux placés pour faire ça. Le meilleur assistant numérique de mobilité ne vient pas d’un constructeur automobile, c’est le smartphone. Le métier d’Uber, c’est le logiciel, ils ont réussi à concevoir une nouvelle offre de mobilité. Ils sont sûrement très à même de penser la coordination d’une flotte de robots automatisés devant assurer notre mobilité. Google travaille bien sur la voiture intelligente, mais ce n’est peut-être pas un objectif en soi. Leur but est sûrement plutôt que des voitures intelligentes roulent en permanence pour utiliser et actualiser leurs cartes. Pour ça, ils ont besoin que les constructeurs s’y intéressent et en cela, ils ont déjà réussi. »

Si le prix du stationnement augmente, les propriétaires de voitures autonomes pourraient choisir de les laisser rouler à vide et à faible allure si cela s’avérait plus rentable que de payer une place de parking.

En circulation permanente et à vitesse réduite, deux mille voitures autonomes pourraient faire chuter le trafic automobile dans San Francisco à 3,2 km/h.

(Source : Le Monde, L’Obs)

3 réflexions sur “Comment la voiture autonome peut créer plus de bouchons (vidéo)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s