Les festivals les plus dangereux au monde : Grèce, Le Rouketopolemos la guerre des fusées (vidéo)

Chaque année à Pâques, le village grec de Vrontados s’engage dans une coutume inhabituelle et dangereuse.

Deux églises rivales, Agios Markos et Panagia Erithiani, se font une guerre factice et tirent jusqu’à 60 000 petites roquettes sur les clochers l’un de l’autre.

Cela a lieu pendant les offices dans les deux églises. Le spectacle de lumière dans le ciel nocturne est spectaculaire, mais certaines des roquettes dévient inévitablement de leur trajectoire, causant des blessures, des dommages matériels et parfois la mort.

Personne ne sait exactement comment la tradition a commencé. Une légende dit que le village tirait des canons sur la mer pour éloigner les pirates, mais les canons ont été emmenés pour empêcher les soulèvements pendant l’occupation ottomane.

Après la guerre d’indépendance de la Grèce (1823-1831), les habitants fêtent la restauration de l’accès aux munitions en tirant des feux d’artifice.

(Source : Britannica)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s