«Des esprits torturés vivent dans ma maison»

La maison la plus hantée de Grande-Bretagne est à vendre après que propriétaire repéré le fantôme d'un bouc satanique, Daily mail

La maison la plus hantée de Grande-Bretagne est à vendre après que propriétaire repéré le fantôme d’un bouc satanique.

La propriétaire d’une maison au Royaume-Uni a été visitée par un fantôme à plusieurs reprises. Elle a été obligée de mettre son bien immobilier en vente.

Trop, c’est trop. Entre les apparitions de figures fantomatiques, les sons à lui glacer le sang, les objets qui bougent tout seuls et même une main invisible qui l’a poussée au sol lorsqu’elle était enceinte de huit mois, la propriétaire d’une maison dans l’Essex jette l’éponge après avoir vécu onze ans dans sa maison hantée. Les fantômes ont gagné, puisqu’elle a choisi de s’en aller et de vendre son bien.

Et pas n’importe quel bien puisqu’il s’agit tout simplement de la maison la plus hantée du Royaume-Uni. Surnommée «The Cage», cette maison est une ancienne prison médiévale britannique où huit femmes auraient perdu la vie au 16e siècle au terme d’une chasse aux sorcières, selon le «Mirror», repris par 20minutes.fr.

Seulement voilà, lorsque elle emménage en 2004 après avoir déboursé 148’000 livres, la locataire ignore tout du passé du bâtiment.

«Projetée au sol par une force»

«C’était absolument terrifiant. Je me souviens d’avoir été projetée au sol par une force, raconte la femme au journal britannique. Quand je me suis retrouvée à terre, j’étais sous le choc.» Selon la future ancienne propriétaire, des figures fantomatiques lui seraient apparues régulièrement. «Je suis persuadée que la maison est maudite et que des esprits torturés y vivent. J’ai vécu ici plusieurs années, mais voir une sombre figure se tenir entre moi et le lit de mon fils a été l’épisode de trop», affirme-t-elle avant de préciser qu’un homme avait revendu cette propriété 50 livres après l’avoir payée trois fois plus il y a quelques centaines d’années.

«Un jour, alors que j’étais seule chez moi et que je me brossais les dents, j’ai reçu une énorme claque sur le dos sans ne voir personne dans le miroir, poursuit la femme. Certaines nuits j’étais si terrifiée que je dormais avec les lumières allumées et la tête sous les couvertures».

Une chèvre diabolique

Sa dernière photo de ce qu’elle définit être «une chèvre diabolique» l’aurait poussée à s’en aller, après être devenue la deuxième locataire la plus obstinée. «Je vends la maison maintenant car la situation s’aggrave. Nous avons récolté des preuves des esprits torturés qui vivent à l’intérieur», assure la femme, qui assure n’avoir jamais remis les pieds dans cette maison depuis des mois.

«Je sais ce qu’il y a dedans et je ne veux pas y retourner car, peu importe comment vous appelez ce qui y vit, cela sait qui je suis et cela me reconnaît», avoue-t-elle avant de préciser qu’elle a eu affaire aux meilleurs médiums, enquêteurs en paranormal et autres exorcistes pour venir à bout de ces esprits sans que cela ne fonctionne.

(Source : 20 Minutes)

Capture

Une réflexion sur “«Des esprits torturés vivent dans ma maison»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s