Un flamant rose… noir ! (vidéo)

Sur les berges d’un lac salé de l’île de Chypre a été repéré un flamant rose pas comme les autres : il arbore un plumage noir !

RARE. Le 8 avril 2015, les participants au recensement de la population de flamants roses (Phoenicopterus roseus) du lac salé d’Akrotiri, au sud de Chypre, ont découvert un spectacle étonnant. Sur les bords du lac se trouvait un flamant rose noir ! Un cas d’une grande rareté : le seul autre flamant rose noir avait été repéré en 2013 et 2012 dans un marais salant au sud d’Israël. L’oiseau chypriote et celui observé en Israël seraient-ils le même ? Possible, car cette espèce peut vivre jusqu’à 13 ans.
Un autre flamant rose avait été observé par Jean Delannoy dans la vallée d’Arava, au sud d’Israël, en 2013.

Mais pourquoi le plumage de l’oiseau est-il noir ?

Cela ne peut être dû à une carence en caroténoïde, cette substance contenue dans la nourriture des flamants (crustacés, algues,…) à l’origine de leur couleur rosé. Les individus carencés, comme les juvéniles, ont en effet un corps blanc et des ailes tachetées de brun, se finissant par des plumes noires. Selon les scientifiques, il s’agirait plutôt d’un cas de mélanisme. Autrement dit une mutation génétique entraînant une surproduction de mélanine qui résulte en une coloration foncée de la robe de l’animal. Cette mutation est présente chez de nombreuses espèces : daims, écureuil, etc. Elle n’a pas d’effet négatif direct sur ces animaux. Le cas le plus connu est celui de la panthère noire. Souvent prise pour une espèce distincte, le félin est en fait un léopard portant cette mutation. Chez les populations de panthères d’Asie, le mélanisme n’est pas rare et atteint parfois un animal sur deux.

(Source : Humanite Biodiversite)

2 réflexions sur “Un flamant rose… noir ! (vidéo)

  1. Ceci arrive aussi dans l’espèce humaine … et on imagine aisément la stupeur des parents ( Scandinaves, par exemple ) à l’arrivée de ce petit mouton … noir !… ( surtout chez qui se prétendent pas racistes, etc,etc ) . Dans tous les portraits dépeints par Jean Bruce pour ses romans d’espionnage « OSS 117 » , il avait inventé un fait de ce genre , survenu en Angleterre : le garçon à l’âge adulte deviendra un agent de la diplomatie secrète soviétique !…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s