Une explosion nucléaire dans l’espace (vidéo)

0Retour à l’été 1962, les États-Unis font sauter une bombe à hydrogène dans l’espace à quelque 250 miles au-dessus de l’océan Pacifique.C’était un test d’armes, mais qui a créé un spectacle de lumière artificielle qui n’a jamais été égalée – et on l’espère ne le sera jamais.

Certaines des images de cette vidéo ont été jusqu’à récemment top secret. Peter Kuran de Visual Concept Divertissement les collectionnait pour son documentaire Nukes dans l’espace.

Si vous vous demandez pourquoi quelqu’un aurait délibérément fait exploser une bombe H dans l’espace, la réponse vient d’une conversation avec l’historien de la science James Fleming du Colby College.

« Eh bien, je pense un bon point à l’histoire de l’entrée est le 1er mai 1958, lorsque James Van Allen, le scientifique de l’espace, se trouve en face de l’Académie nationale de Washington, DC, et annonce qu’ils viennent de découvrir quelque chose de nouveau à propos de la planète, « 

Van Allen décrit comment la Terre est entourée par des courroies de particules de haute énergie – principalement des protons et électrons – qui sont maintenus en place par les champs magnétiques.

Ceintures de Van Allen encerclant la Terre

Il y a deux ceintures de radiations de Van Allen qui entourent la Terre (montré ici en violet): une bande intérieure et une ceinture extérieure. Les courroies sont contenus par le champ magnétique de la Terre (représentés par des lignes grises).Le rouge marque un chemin de rayonnement pour l’orbite de sécurité pour les satellites. Crédit :NASA

Aujourd’hui, ces ceintures de radiations sont appelés ceintures de Van Allen. Maintenant vient la surprise: Tout en regardant dans les papiers de Van Allen de l’Université de l’Iowa pour préparer une biographie de sur lui, Fleming a découvert « que le même jour après la conférence de presse, Van Allen avait convenu avec les militaires de s’impliquer avec un projet visant à mettre des bombes atomiques dans la magnétosphère pour voir se qu’elles  pourraient perturber.  »

Le plan était d’envoyer des roquettes sur des centaines de miles jusqu’au le plus élevés dans l’atmosphère de la Terre, puis faire exploser des armes nucléaires pour voir le rayonnement d’une bombe . Si une explosion pourrait  endommager les objets environnants. Si une explosion artificielle pourrait « altérer » la forme naturelle des ceintures.

La base scientifique de ces propositions n’était  pas claire. Fleming a cherché à déterminer si Van Allen avait aucune raison théorique de supposer que l’armée pourrait utiliser les ceintures de Van Allen pour attaquer une nation hostile. Il suppose que, à la hauteur de la guerre froide, l’argument le plus pressant pour une expérience militaire était, « si nous ne le faisons pas, les Russes le feront. » Et, en effet, les Russes ont tester des bombes atomiques et de bombes à hydrogène dans l’espace.

En tout cas, dit le professeur d’histoire de la science, « ce est la première occasion que j’ai jamais découvert où quelqu’un découvre quelque chose et a immédiatement décidé de le faire sauter. »

Nom de code: Starfish Prime

Les Américains ont lancé leurs premiers essais nucléaires atomiques dessus de l’atmosphère de la Terre en 1958. les bombes atomiques n’ont eu peu d’effet sur la magnétosphère, mais la bombe à hydrogène du 9 Juillet 1962, l’ont fait. Le nom de code « Starfish Prime» par l’armée, il a littéralement créé une extension artificielle des ceintures de Van Allen qui pourraient être vus à travers l’océan Pacifique, de Hawaii à la Nouvelle-Zélande.

À Honolulu, les explosions étaient dans les nouvelles en première page. « N-Blast Tonight « , a déclaré l’ Honolulu Advertiser.

Quand la bombe a éclaté, les gens ont dit qu’il y avait  des pannes et des dysfonctionnements électriques étranges, comme des portes de garage avec ouverture et fermeture de leur propre chef. Mais le grand spectacle était dans le ciel.

(Source : NPR)

4 réflexions sur “Une explosion nucléaire dans l’espace (vidéo)

    • le test a prouvé une chose: si la zone était remplie de particules radioactives deux semaines plus tard il n’y en avait plus
      les orages et leur pendant stratosphérique, le farfadets, contribuent au nettoyage de la zone entre les deux ceintures de van allen

  1. C’est la fameuse « impulsion » électromagnétique ( le « radioflash » des Soviétiques ) , acronyme anglo-saxon EMP , qui devait servir à détruire toute structure électronique et informatique chez l’adversaire !… En réalité, les Russes avaient trouvé la parade dès les années 60, alors que les US continuaient faire joujou avec leurs Bombes !…

    Nous apprenons ainsi que les US avaient prévu de déclencher une attaque atomique sur l’URSS en juillet 62 , 3 mois avant la « crise des missiles de Cuba » ( 14 – 28 octobre ) !… D’autres documents déclassifiés a déjà révélé que les militaires avaient élaboré un programme d’attentats, L’opération Northwoods, contenant une attaque une attaque simulée contre la base de Guantanamo ( y compris des funérailles pour les fausses victimes ! ) , un crash d’un avion charter rempli d’étudiants ( vidé au préalable ! ) ainsi que d’envoyer des avions « de Tourisme » ( Cessna , beechcraft …) remplis d’explosifs sur les gratte-ciels de Baltimore et Philadelphie !… Le tout serait imputé aux Cubains de Castro !… Proposé à l’administration Kennedy, ce plan délirant fut rejeté immédiatement !…

    Pour venger l’humiliation de la Baie des Cochons et punir ces « graisseux » ( surnom péjoratif des Cubains par les US !) qui avaient osé dire « non » à « l’Amérique », cette caste était ( et doit l’être toujours !) prête aux pires extrémités !…Y compris détruire la planète si celle-ci prétendait s’affranchir de son pouvoir !… James Van Allen n’envisageait que de réaliser une expérience bien inoffensive … surtout que des centaines d’explosions ont déjà été effectuées ( au total : 2053 depuis 1945 dont 520 en atmosphère !…). Il semble d’ailleurs que sa proposition ait généré un scénario comme celui du film « le sous-marin de l’Apocalypse » ( 1961) : un SNLE ( sous-marin nucléaire lanceur d’engins ) , le « Seaview » ( le « Neptune » dans la série télé, « Voyage au fond des Mers  » ) doit sauver la planète de l’anéantissement !… La ceinture de Van Allen ayant pris feu , il s’agit d’envoyer un missile « Polaris » allumer un contre-feu pour provoquer son extinction ( avant que toute l’atmosphère soit calcinée !…) . Ce qui ne se fera pas sans moult péripéties !… ( Les thèses avancées sont effectivement assez extravagantes !… Il vaudrait mieux qu’aucun incendie ne se produise dans ces ceintures de radiations !… ) n

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s