La tombe d’une reine découverte en Egypte

Des archéologues tchèques ont découvert en Egypte la tombe d’une reine jusqu’alors inconnue, « Khant Kaous III », épouse d’un pharaon de la Ve dynastie qui régna il y a quelque 4.500 ans, a annoncé dimanche le ministère égyptien des Antiquités.

« Pour la première fois, nous découvrons le nom de cette reine qui était jusqu’alors inconnue avant la découverte de sa tombe,  » a affirmé le ministre des Antiquités Mamdouh al-Damaty dans un communiqué.

La tombe a été mise au jour au sud-ouest du Caire, sur le site d’Abou Sir, qui comprend plusieurs pyramides de pharaons de la Ve dynastie, qui régna sur la Haute Egypte quelque 2.500 ans avant Jésus-Christ.

Cette découverte « va permettre de nous éclairer sur certains aspects inconnus de la Ve dynastie, qui avec la IVe dynastie a été témoin de la construction des premières pyramides », a précisé le ministre.

La tombe daterait du milieu de la Ve dynastie (2494-2345 av.JC), selon un responsable du ministère.

La tombe a été découverte sur le site du complexe funéraire de Néferefrê, pharaon de la Ve dynastie, a indiqué le directeur de la mission archéologique tchèque, Miroslav Barta, précisant que « cela laisse à penser que la reine était la femme de Néferefrê. »

(Source : Belga)

2 réflexions sur “La tombe d’une reine découverte en Egypte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s