L’ancêtre de l’autruche savait voler

L'ancêtre de l'autruche savait voler, luiL’autruche, l’émeu et le casoar, présents sur tous les continents de l’hémisphère sud, ne volent pas. Ce sont de gros oiseaux coureurs, appelés les ratites. Pourtant, leur ancêtre commun savait voler, révèle jeudi 22 mai une étude fondée sur des analyses d’ADN menées par des chercheurs de l’université Adélaïde en Australie, et publiée dans la revue américaine Science (en anglais).

Ces résultats corrigent les conclusions faites dans les années 1990. Les scientifiques ont longtemps pensé que ces différentes espèces de ratites avaient toujours été incapables de voler et qu’ils s’étaient retrouvés isolés par la séparation des continents il y a plus de 130 millions d’années.

« Ce résultat ne pouvait pas être plus inattendu », relève Kieren Mitchell, chercheur et auteur de cette découverte. « La Nouvelle-Zélande et Madagascar ont été reliés physiquement il y a seulement très longtemps par l’Antarctique et l’Australie, ce qui fait que les ratites se sont dispersés dans le monde en volant », explique-t-il.

Trop gros pour voler

« Les ancêtres des ratites capables de voler se sont dispersés juste après l’extinction des dinosaures il y a 65 millions d’années, avant que les mammifères accroissent fortement leur taille et deviennent le groupe dominant sur la planète », précise le professeur Alan Cooper, qui cosigne l’étude. « Les ratites ont apparemment profité de cette étroite fenêtre pour devenir de grands herbivores », poursuit-il.

En d’autres termes, les différentes espèces de ratites auraient bénéficié durant plusieurs millions d’années de réserves de nourriture très importantes. Elles ont ainsi pu grossir, explique Le Figaro. « Au-delà d’un certain poids, le vol devient mécaniquement impossible », indique au quotidien Michel Laurin, paléontologue au Muséum d’histoire naturelle de Paris. Et avec la disparition de leurs prédateurs, le fait de voler ne leur était plus utile.

Le kiwi descend de l’oiseau-éléphant de Madagascar

L’étude révèle aussi que le kiwi, oiseau emblématique de la Nouvelle-Zélande de la taille d’une poule incapable de voler, ne descend pas de l’émeu australien, contrairement à la théorie jusqu’alors avancée, mais de l’oiseau-éléphant de Madagascar, un géant aujourd’hui éteint.

Les chercheurs racontent avoir récemment découvert des fossiles d’ancêtres de kiwis montrant que ces derniers volaient quand ils sont arrivés en Nouvelle-Zélande

(Source : AFP)

Une réflexion sur “L’ancêtre de l’autruche savait voler

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s