Le Soleil observé sous toutes ses coutures par le satellite SDO (galerie)

Image composite du Soleil observé selon différentes longueurs d'ondes par le SDO

Image composite du Soleil observé selon différentes longueurs d’ondes par le SDO

Le satellite SDO scrute le Soleil depuis le début de l’année 2010. La NASA vient de mettre en ligne une nouvelle série de photos montrant notre astre selon différents types de lumière et de températures.

Lancé en février 2010, le satellite SDO (Solar Dynamics Observatory) a pour mission d’observer le Soleil sous différentes longueurs d’ondes (différents « types » de lumière), ainsi que ses mouvements à sa surface. L’un des objectifs de sa mission est d’aider à comprendre pourquoi le Soleil fonctionne selon des cycles de 11 ans, et comment son activité affecte la Terre et le système solaire.

Mais le satellite ne fait pas qu’observer notre astre, il le photographie aussi et sous toutes les coutures. La NASA vient ainsi de dévoiler une image composite de notre étoile montrant les 13 filtres qui sont utilisés par le SDO pour l’observer. A l’œil nu (même si l’on vous déconseille vivement de le fixer sans protection), le soleil apparait dans des tons jaunes-blanc. Au coucher et au lever, ses rayons traversent une couche plus épaisse d’atmosphère, absorbant une partie de la lumière et lui donnant une couleur rouge.

En réalité, le Soleil émet dans presque tout le spectre lumineux, des infrarouges aux ultraviolets, alors que notre œil ne perçoit qu’une petite partie de ce spectre. S’il nous apparait jaune, c’est qu’il s’agit de la lumière la plus intense. Toutefois, dans la mesure où les gaz qu’ils abritent sont composés de différents atomes (hydrogène à 75%, ainsi qu’en moindre quantité de l’hélium, de l’oxygène, du fer et quelques autres éléments), le Soleil émet aussi dans d’autres longueurs d’onde non visibles.

Un astre au visage changeant

Pour le constater, il suffit d’observer les images capturées par le SDO qui observe le Soleil sous 10 longueurs d’onde différentes. De quoi donner à notre astre un visage bien variable à la couleur plus que changeante. Grâce aux instruments permettant d’observer le reste du spectre lumineux, on peut obtenir de précieux renseignements concernant notre Soleil : du champ magnétique, aux éruptions solaires en passant par les températures à sa surface… Autant d’informations qui aident les astrophysiciens à mieux le comprendre.

(Source : Maxi Sciences)

Cliquez sur une image pour l’agrandir et voir le diaporama

3 réflexions sur “Le Soleil observé sous toutes ses coutures par le satellite SDO (galerie)

  1. oui c’est sur que le satellite ne fait qu’observé … c’est un peu trop chaud pour aller se poser
    mais je pense que la Nasa va nous en apprendre encore beaucoup sur cette astre

  2. c’est beau mais les observatoires doivent avoir mal au n’oeils méme protégés pour voir toutes ses formes et couleurs mais bravo si réel !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s