Ni homme, ni femme, Norrie May-Welby est la première personne de sexe neutre au monde (vidéo)

hfNorrie May-Welby ne se sent ni masculin, ni féminin. Il y a quelques années il a donc adressé la demande à l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, d’être reconnu comme « neutre ». Après trois ans de délibérations, sa demande vient enfin d’être acceptée, marquant un tournant dans la question du genre et de l’identité.

 Homme ou femme, chaque individu se doit d’entrer dans une de ces cases aux yeux de la loi. Seulement, Norrie May-Welby ne se retrouve dans aucun de ces deux sexes et a demandé à l’état civil de Nouvelle-Galles du Sud de le reconnaître comme étant « neutre ». Si le débat a été houleux et compliqué, la demande vient d’aboutir. Après trois ans de délibérations, Norrie May-Welby est devenu le 31 mai le premier individu sans genre de la planète.

  Troisième sexe

C’est une distinction qui semble naturelle pour la plupart des gens et pourtant, tout le monde ne se retrouve pas dans le genre masculin ou féminin. Mais si la législation maintient ce système de catégorisation binaire depuis la nuit des temps, Norrie May-Welby est en train de faire bouger doucement les choses.

Cet Australien de 52 ans est né homme et a par la suite subi une opération pour changer de sexe. Mais ne se retrouvant pas non plus dans la peau d’une femme, il a arrêté son traitement hormonal. Muni d’un sexe féminin mais ayant les traits d’un homme, Norrie n’appartient et ne se définit par aucun genre si ce n’est celui d' »anarchiste androgyne ». « Si la loi concerne uniquement la majorité des gens, cela n’est pas suffisant. Nous acceptons que la plupart des personnes se considèrent sans problème comme étant homme ou femme mais la loi devrait inclure tout le monde », regrette Norrie dans le Sydney Morning Herald.

  Révolution de l’état civil  

Pour faire évoluer les mentalités et surtout être reconnu comme un individu à part entière, Norrie a décidé d’adresser une requête pour devenir « neutre » à l’Etat de Nouvelle-Galle du Sud où il réside. L’Etat avait d’abord répondu positivement à cette demande en 2010 avant de retirer son accord quatre mois plus tard. Aujourd’hui, après trois années de débat, la cour d’appel vient d’officialiser l’existence d’un non-genre sexuel. La décision annule l’obligation d’enregistrer un citoyen comme homme ou comme femme sur les certificats de naissance, de décès et de mariage.

« C’est la première décision à reconnaître que le sexe n’est pas binaire – n’est pas seulement ‘masculin’ ou ‘féminin’ – et nous devrions avoir une reconnaissance légale dans nos documents. Les gouvernements départementaux et la cour pourraient adopter ce raisonnement dans le futur », estime Emily Christie, une des avocates de Norrie, auprès du Sydney Morning Herald. La voie vers la reconnaissance d’un troisième sexe est-elle ouverte ?

(Source : Gentside)

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 

13 réflexions sur “Ni homme, ni femme, Norrie May-Welby est la première personne de sexe neutre au monde (vidéo)

  1. Très bon article. Pour avoir connu une personne qui n’est pas mieux dans la peau d’homme que d’une femme, sans passer par l’opération mais dans son désir. Je pense en fait que les hommes ont du mal à intégrer leur partie féminine et comme ce monde fonctionne encore trop à l’apparence, cela créée des difficultés. Ce côté bi qui finalement dérange parce que trop mis sur la sexualité, alors que cela est autrement. Mais bon, le monde change…!

  2. Je crois que c qui dérange les gens en général c de ne pas savoir qui ils ont en face d’eux…..
    Depuis que le monde est monde on a l’habitude d’avoir un schéma de homme ou femme devant soi parce que les comportements de l’un ou de l’autre on connait plus ou moins mais la personne qui a les deux ou aucun en particulier …on ne sait pas comment le classer le définir le comprendre…..le plus gêné c n’est pas l’unisexe c .ceux qui ont un ou l’autre en face des deux …
    Ensemble..mais aussi surtout le comportement psychique de cet être…unique…
    Cap

  3. cette société est de plus en plus folle ! je suis femme, et un homme est homme, c’est comme ça, à la fin ! la théorie du genre, c’est n’importe quoi , mais n’importe quoi ! il faut arrêter le délire !

      • Concevoir qu’on a les deux sexes en soi c aussi dur que de concevoir l’infini….alors bon,tout le monde réagi différemment…mais aussi faut savoir que le vrai « moi » ..ne se considère ni l’un ni l’autre mais le vrai moi .. »est » point….c tout ..pas de genre..pas de positif pas de négatif..pas de blanc pas de noir …à la rigueur cet état de fait passe dans le domaine de la métaphysique….dans le non…différence puisque la personne a les deux en elle……donc est apte à comprendre les deux côté….jusqu’à preuve du contraire nous ne sommes pas des escargots diront certains et ils auront raisons….dans un sens et pour le moment…..

        …..mais je comprend parfaitement qu’on ne puisse pas accepter d’adhérer….moi même me mettant en dehors de toutes discutions passionnées je pense comme ça aussi…
        mais mon raisonnement va plus loin et me pousse à me mettre à la place des unisexes pour comprendre…
        parfois certains aspects de la vie heurtes les fondements de son être…c sans doute pour cela qu’on en est où nous en sommes pour le moment…il faut laisser le temps au temps….ce qui est rare aujourd’hui sera peut être choses courantes dans un venir plus ou moins long….
        Cap

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s