Le papyrus évoquant la « femme de Jésus » serait un faux

Merci à VinceSplowing Levesque pour cet articleUn fragment de papyrus évoquant la « femme de Jésus« , découvert par une universitaire américaine, est un faux, a déclaré vendredi le Vatican.

L’Osservatore Romano publie une longue analyse de ce morceau de papyrus en copte ancien menée par un spécialiste, Alberto Camplani, de l’Université de La Sapienza à Rome.

« Des raisons solides conduisent à conclure que le papyrus est en fait une contrefaçon maladroite », écrit dans un éditorial Gian Maria Vian, le rédacteur en chef du journal du Vatican. « De toute façon, c’est un faux. »

« Et Jésus leur a dit, ma femme… » dit la phrase découverte par Karen King, professeur à la Harvard Divinity School à Cambridge, dans le Massachusetts, sur ce fragment d’évangile du IVe siècle.

Pour Francis Watson, professeur à l’Université de Durham interrogé par Reuters, « il est vraiment peu probable que ce papyrus soit authentique ». Selon lui, le texte est un simple agencement de phrases tirées d’un texte ancien copte très connu.

Le professeur Watson pense que le texte a été écrit au siècle dernier, ou même il y a seulement quelques années, sur un morceau de papyrus ancien par un faussaire désireux de se faire de l’argent sur le marché des antiquités.

Selon Karen King, c’est vers 200 après J-C que l’on a commencé à affirmer, notamment le théologien Clément d’Alexandrie, que Jésus n’était pas marié. « Ce fragment suggère que d’autres chrétiens de la période affirmaient qu’il était marié », a déclaré la chercheuse.

L’analyse du document sera publiée dans la revue théologique d’Harvard en janvier 2013.

Selon Christian Askeland, un autre spécialiste des antiquités chrétiennes, les deux tiers des experts sont très sceptiques sur l’authenticité de ce papyrus, tandis que les autres sont bien persuadés que c’est un faux.

« Je n’ai rencontré personne qui soutienne son authenticité », écrit-il sur internet en pleine session du Xe congrès des études coptes, où Karen King a rendu public son document. (voir:

L’authenticité du papyrus a cependant quelques avocats, comme Anne Marie Luijendijk, professeur associée de religion à l’Université de Princeton.

(Source : Reuters)

3 réflexions sur “Le papyrus évoquant la « femme de Jésus » serait un faux

  1. Je suis septique sur ce document .., je concoit que certaines choses ont été caché au chrétiens pour ne pas défaire le dogme de la religion mais ce papyrus ,… laisse perplexe

  2. Vrai ou faux,ce document sera de toute façon déclaré faux par les « autorités » catholiques car il détruirait un dogme et remettrait en cause beaucoup de choses…..Alors qu’en fait,marié ou non,Jésus était un grand homme (même pour moi qui suis athée )

    • je pense la même chose ,Jésus était un grand homme ,surement un grand guérisseur doté de pouvoirs en plus ,mais cela fait négligé pour l’église de dire que Jesus était marié ,quel désastre pour l’église et tout ce qui s’en suit ! moi je le préfère marié avec une femme ,imaginé un peu la tronche de l’église si elle apprenait que jésus vivait avec un homme ! pan ! dans le mille ……denez666

Répondre à nuage1962 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s