La Nasa construit un « pied-à-Terre » sur Mars

L’habitation proposée par l’équipe du Wisconsin, actuellement testée en Arizona. (©NASA)

D’ici une vingtaine d’années, la Nasa enverra l’homme sur la planète Mars. Après un voyage de dix-huit mois, une équipe d’astronautes devra séjourner au moins un an et demi sur la surface martienne. A cet effet, un logement spatial est en train d’être soumis à des tests.

L’ultime réponse à la crise du logement sera-t-elle la colonisation de l’espace ? Pas dans un avenir proche, mais peut-être dans quelques années – du moins si l’on extrapole le dernier projet de la Nasa. L’agence aéronautique américaine travaille en effet depuis plusieurs mois sur un modèle de maison pouvant accueillir, d’ici une vingtaine d’années, l’homme sur Mars. Testé dans un centre spécialement conçu pour l’occasion dans le désert de l’Arizona (Desert Research and Technology Studies), le projet devra répondre à une double exigence : protéger ses habitants du climat et des radiations régnant sur la planète rouge, tout en offrant un lieu de vie agréable et confortable.

Postes de travail robotisés, espace dédié à la culture d’aliments…

A l’issue d’un concours lancé en 2010, la Nasa a retenu le projet des étudiants de l’Université du Wisconsin en juillet 2011. Une enveloppe de 50 000 dollars a été affectée à la recherche et l’expérimentation du loft gonflable qu’ils ont imaginé. En forme de sphère, cet espace habitable se divise en plusieurs sections adaptées à cet espace peu commun : des postes de travail robotisés, une pièce consacrée aux opérations médicales et même un sas de réduction de poussière. On y trouve également un atrium destiné à la culture d’aliments comestibles, ainsi qu’un « module d’hygiène ». D’une contenance de 56 mètres cubes, la maison peut par ailleurs supporter une charge maximale de 22 tonnes, occupants compris.

Un programme de recherches pour vivre dans l’espace

Comme le rappelle la Nasa, sur Terre nous avons « le luxe de posséder un champ magnétique et une atmosphère ». Sur la Lune ou sur Mars, les astronautes sont directement exposés aux radiations et autres projections inconnues, qui abîment le tissu humain et peuvent même tuer au-delà d’un certain seuil d’exposition. En réponse à cela, le programme de la Nasa dédié aux recherches sur les conditions de vie humaine dans l’espace (Human Research Program) étudie le meilleur moyen pour les astronautes de s’alimenter une fois sur Mars, et de se protéger efficacement contre l’environnement local afin de conserver une bonne santé durant ce séjour longue durée.

Recherche de traces de vie

Les objectifs scientifiques de ce voyage sont ambitieux. Si l’on se réfère au projet « Explore the Evolution of Mars Pathway », qui explique le programme des missions de la Nasa sur Mars jusqu’en 2020, l’équipe, une fois sur place, se lancera à la recherche d’éventuelles traces de vie passée et présente. Elle étudiera également l’activité hydro-thermique de la planète rouge, et tentera de s’informer sur ses conditions climatiques réelles. A terme, le projet vise également la création de zones viables et d’espaces de travail pour les futures missions spatiales.

Dans la bonne voie

Pour l’instant, la Nasa se dit satisfaite des premiers tests effectués. La demeure spatiale imaginée par les quatorze membres de l’équipe du Wisconsin sera bientôt prête pour l’utilisation, même si quelques questions sont encore à traiter : le système de stockage des déchets, ainsi que les matériaux de construction sont en train d’être revus et discutés.

Le projet n’est donc pas tout à fait achevé, mais laisse présager un futur s’apparentant aux récits de science-fiction. A la différence près que, contrairement aux prédictions de H.G. Wells, ce ne seront pas les habitants de Mars qui envahiront la Terre, mais bien le contraire !

(Source : La Vie Immo.com)

4 réflexions sur “La Nasa construit un « pied-à-Terre » sur Mars

  1. C’est sans doute de belles expériences mais je doute quand meme de l’utilité a notre époque ou il y a des enjeux économique et environnementale bcp plus important .. je ne dis pas de laisser tomber l’exploration spatial mais d’aller jusqu’a la planete mars c,est me semble mal placé les priorité

  2. Ce qu’il me semble c que les hommes ont a résoudre des problèmes relationnels et à les résoudre avant de les exporter où que ça soit…s’ils peuvent se dire prêt à vivre ensembles TOUS ensemble religions différents ethniques aussi etc etc…alors oui on pourrait envisager de voir là-bas si j’y suis …mais exporter nos c…ies…dommage quoi.
    Aussi un jour qui sera d’une autre époque …dans le futur …il faudra penser à coloniser une autre planète …habitable …du moins s’il n’est pas encore habité …
    Mais je crois que j’extrapole parce que rien ne dit qu’on sera obligé de partir de la terre …vu la déstabilisation générale des pays …
    Cap

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s