Avant le Père Noël, il y avait le Père Janvier !

Bien courageux, la barbe pleine de glaçons, vêtu d’un long et vieux manteau usé : c’est le Père? Janvier. Bien antérieur au Père Noël dans les traditions nivernaises.

Née dans le faubourg de La Baratte, à Nevers, d’une famille de maraîchers, Brigitte Compain se souvient que ses parents lui ont  » transmis cette tradition. Bien sûr, nous avions des cadeaux à Noël. Mais nous attendions surtout le Père Janvier, celui qui brave les frimas et apporte les étrennes « .

Pour lui faire honneur, tout un cérémonial lui était associé.  » Nous étions trois enfants. On se mettait beau, propre comme des sous neufs. Nous partions chez notre arrière-grand-mère, Marie-Louise, avec un présent. Elle nous attendait, nous faisait asseoir, et nous offrait une boisson. Nous recevions également des chocolats. Puis, de sous une galette de chaise, elle sortait des enveloppes dans lesquelles un petit billet était glissé, en nous disant que le Père Janvier les avait laissées pour nous. Et c’est à ce moment-là qu’on souhaitait la Bonne Année.

6 réflexions sur “Avant le Père Noël, il y avait le Père Janvier !

    • Je suis du Creusot dans le 71 et quand j’étais petit c’était aussi le père janvier. Je crois que c’était plutôt une tradition très laïque des familles non chrétiennes catholiques.

  1. Pingback: Je ne crois pas qu’au Père Noël

  2. Pingback: Je ne crois pas qu’au Père Noël – Maman Tornade

  3. Je suis de Dordogne et enfant j’ai toujours entendu parler du Père Janvier à cette occasion nous recevions nous des cadeaux et des chocolats comme à Noel et nous faisions une grande fete pour feter l’hiver

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s