Etats-Unis: les animaux du zoo de Washington ont senti l’arrivée du séisme

La plupart des animaux du zoo national de Washington se sont comportés de façon bizarre à l’approche du tremblement de terre de magnitude 5,8, qui a secoué la côte est des Etats-Unis mardi après-midi, selon des responsables du zoo.

Les lémuriens couronnés ont « lancé un cri d’alarme environ 15 minutes avant le tremblement de terre, et de nouveau juste après le séisme », indiquent-ils dans un communiqué publié mercredi.

Les 64 flamants roses se sont regroupés dans la panique juste avant les secousses.

La plupart des singes « ont abandonné leur nourriture et grimpé au sommet des structures en forme d’arbres de leurs cages », dont un gorille femelle qui a hurlé et récupéré son petit, et un orang-outan qui « a commencé à émettre des sons de contrariété normalement réservés à un état d’extrême colère ».

Les serpents se tortillaient et le dragon de Komodo s’est réfugié dans son abri.

Après le séisme, les singes hurleurs ont eux aussi « lancé un cri d’alarme ».

A l’exception des pandas, qui n’ont pas semblé réagir, « tous ces comportements étaient atypiques à une telle heure de la journée », a raconté le responsable des soins du zoo de Washington, interrogé par CNN.

Le séisme, dont l’épicentre se situait en Virginie (est) à environ 130 km au sud-ouest de Washington, s’est produit à 13H51 (17H51 GMT), selon l’Institut de géophysique américain (USGS)

(Source : AFP)

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s