Le métro ne protège pas des pouvoir surnaturels

La municipalité d’Auckland a investi plus de 1 milliard d’euros dansle projet de métro destiné à désengorger la ville, minée par les embouteillages.

C’était compter sans le monstre souterrain cher aux Maoris qui règne sur les entrailles de la cité néo-zélandaise. Ce taniwhadoté de pouvoirs surnaturels protège les habitants, mais il n’apprécie pas qu’on le dérange. S’il n’aime pas ce qu’on fait, il mord, a indiqué Glenn Wilcox, qui siège au Maori Statutory Board, instance qui défend les intérêts des Maoris.

Or,“le taniwha était là le premier” et aucun membre de la tribu locale des Ngati Whatua n’a été consulté par la Ville, tempête M. Wilcox. L’affaire est de taille. En 2002, note le New-Zealand Herald, le tracé d’une route a dû être remanié à cause de la présence d’un taniwha à un œil nommé Karu Tahi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s